Morpheus : Sony confirme la sortie de son casque de réalité virtuelle pour 2016

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dévoilé à l’occasion de la Game Developers Conference 2014, le casque de réalité virtuelle conçu par Sony est aujourd’hui confirmé pour le premier semestre 2016.

Le casque Morpheus sortira en 2016

Alors qu’HTC a récemment annoncé son casque Vive, que Samsung a récemment adapté son Gear VR au nouveau Galaxy S6 et qu’Oculus VR a racheté Surreal Vision pour intégrer du réel dans la réalité virtuelle, Sony confirme vouloir entrer sur le marché des casques de réalité virtuelle dès 2016 avec son casque Morpheus.

sony-morpheus
Sony a ainsi confirmé ses orientations stratégiques dans le rapport destiné aux investisseur, en particulier, « la création d’une expérience de jeu innovante avec Project Morpheus (1er semestre 2016) ».

A propos du Sony Morpheus :

C’était à San Francisco lors de la Game Developers Conference que Sony avait présenté un prototype avancé du casque Morpheus à base de réalité virtuelle, un modèle proche de la version finale, mais annonçant alors qu’il faudrait encore 12 mois à Sony pour la lancer sur le marché.
Le projet Morpheus de Sony embarque un écran OLED de 5,7 pouces, capable d’afficher une résolution de 1920 x 1080 pixels. Si la définition de l’image évolue guère, la largeur du champ de vision passe de 90° à 100 degrés environ. Sony a également soigné la fréquence de rafraichissement des images sur son casque, puisque la dernière mouture de Morpheus annonce être parvenu à 120 Hz. Enfin, la latence du casque est ramenée sous la barre des 20 ms.
sony-morpheus-casque-realite-virtuelle

La stratégie de Sony dans l’IoT également dévoilée

Dans ce même rapport dédié aux investisseur, Sony dévoile sa stratégie liée à l’internet des objets et aux objets connectés. Sony déclare explorer le marché en grande partie en compagnie de l’entreprise So-net, le fournisseur de service Japonais (détenu à 100% par Sony !).
sony-iot

So-net se chargerait de développer les services liées aux objets connectés (applications, gestion des device, traitement et stockage des données) et du transport de la donnée tandis que Sony se centrerait sur les devices.

Partager
A propos de l'auteur