Misfit : $40 millions pour se lancer en Chine (et dans la domotique ?)

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le spécialiste des bracelets connectés Misfit Wearables annoncer qu’il a reçu 40 millions de dollars de la part d’investisseurs (parmi lesquels Xiaomi), pour financer sa croissance en Chine.

Ce nouvel investissement est le 3ème de l’histoire de la jeune société américaine basée à Redwood (Californie) et spécialisée dans le quantified self. Cette série C a été menée par GGV Capital mais plus surprenant, on retrouve parmi les investisseurs le géant chinois de l’électronique Xiaomi, ainsi que l’e-commerçant JD.com ou Shunwei, aux cotés d’investisseurs historiques comme Horizons Ventures, Khosla Ventures, Founders Fund ou Northwest Venture Partners. Au total, Misfit cumule près de $63 millions d’investissements, selon crunchbase.

misfit-technology

Misfit veut se développer en Chine :

L’identité des investisseurs en dit long sur les ambitions de Misfit dans le domaine des wearables. Après avoir lancé récemment le capteur Flash pour succéder au Misfit Shine (que nous avions testé), la startup fondée par le chinois Sonny Vu (passé par le MIT) a révélé que près d’un tiers de son chiffre d’affaires était déjà réalisé en Chine. Comme Fitbit, qui mise sur l’Asie pour se développer en 2015, Misfit compte donc sur le géant du e-commerce chinois JD.com et sur la présence du fabricant Xiaomi à son conseil d’administration pour progresser encore en Chine et dans le reste de l’Asie. Xiaomi est d’ailleurs un acteur montant de l’internet des objets en Chine, notamment avec le bracelet connecté Mi-Band à 13 dollars seulement. Après avoir investi près de $25 millions dans iHealth Labs pour conquérir le monde de la santé connectée, Xiaomi a lancé une gamme d’accessoires connectés pour s’imposer dans la domotique et désormais il s’offre une participation dans un acteur majeur de l’auto-mesure.

misfit-wearables-ceo-sonny-vu

Dans une interview à TechCrunch, le Le CEO de Misfit a affirmé que la Chine était désormais le marché privilégié pour sa société qui est sur le point d’entrer en phase de rentabilité. Curieuse déclaration puisque celle-ci sous entent que Misfit n’avait pas financièrement besoin de ce nouvel investissement, rajoutant même qu‘une partie des 15 millions de dollars reçus précédemment n’avait pas encore été dépensés. Son explication viendrait donc du besoin impérieux de trouver des alliers chinois pour conquérir ce marché difficile.

shine-misfit-wearables-4

Misfit se lancera-t-il dans la domotique ?

En sécurisant ces partenariats stratégiques avec Xiaomi et JD.com, dans le pays le plus peuplé du monde, les 2 nouveaux investisseurs devraient apporter leurs capacités en matière de production de masse et de distribution en ligne.

De son coté, le magazine américain Re/Code croit savoir que Misfit aurait l’intention de se lancer dans la domotique au cours des mois à venir. Sans donner davantage de détails pour l’instant, le PDG de la société aurait pourtant annoncé la sortie de plusieurs produits innovants dans les premiers mois de 2015.

sources :  techcrunch / re/code

Partager
A propos de l'auteur