Metria IH1, un capteur d’activité dans un patch jetable

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le capteur d’activité Metria IH1 fabriqué par Vancine est intégré dans un patch jetable à coller en haut du bras. Impossible à recharger, son autonomie est de 7 jours.

Les capteurs d’activité comme le Metria IH1 ont bénéficié d’une couverture médiatique d’envergure au cours des derniers mois. Lors du dernier CES 2014 de Las Vegas, ont été annoncé le bracelet connecté Archos, ainsi que le Razer Nabu, et le Garmin Vivofit. Récemment, nous avons aussi pu vous donner notre avis sur le Fitbit Force, le nouveau bracelet connecté, concurrent du Fuelband SE.

Metria_IH1_b_700

crédit image : LesNumériques.com

Présentation du Metria IH1 :

Bien que nous ayons déjà présenté de nombreux trackers d’activité, le Metria IH1 est un patch biométrique qui adopte une forme inédite à notre connaissance : sa soicété mère, Vancine a conçu le Metria IH1 au format d’un gros patch anti-tabac autocollant. Un peu comme le MC10 Biostamp d’ailleurs. Le Metria IH1 embarque une batterie de capteurs comme ses homologues, et on se colle ce capteur sur le haut du bras, comme avec les autres patchs. Malgré la technologie embarquée, le Metria IH1 est plutôt compact et reste donc discret sous les vêtements (même cintrés) : il mesure 112 x 66 mm et pèse environ 13 grammes. Par ailleurs, le Metria IH1 est également résistant à l’eau à la norme IPX 7 (donc vous n’aurez pas à choisir entre quantified self et douche).
Vancine innove par rapport aux capteurs d’activité concurrents grâce au caractère “jetable” du patch Metria IH1 qui ne peut tout simplement pas être rechargé ni en connexion filaire, ni par induction. Le Metria IH1 a donc une durée de vie égale à la capacité de sa batterie, dont Vancine estime l’autonomie à 7 jours.

crédit image : LesNumériques

crédit image : LesNumériques.com

Comment fonctionne le Metria IH1 ?

A l’instar des capteurs d’activité concurrents, le patch Metria IH1 mesure différents paramètres liés à la santé et au corps de son porteur, dont la qualité du sommeil, le nombre de pas effectués, la quantité de calories brûlées, la température du corps ainsi que le taux de transpiration. Après une semaine lorsque sa batterie est déchargée), l’utilisateur peut alors retirer le patch autocollant et connecter le Metria IH1 sur PC ou Mac via un port USB (Vancine a déjà annoncé une future version équipée du Bluetooth Low Energy). L’interface web développée par Vancine permet ensuite de consulter les mesures récoltées au cours des 7 jours passés, au rythme de 5000 points de mesure par minute selon Vancine, la société ayant créé le Metria IH1. Il ne pourra toutefois pas resservir…Le Metria IH1 conserve cependant la totalité des data collectées pendant la période, pour analyse sur un second poste informatique ou récupération ultérieure.

Conclusion :

Le Metria IH1 est bien éloigné des standards actuels en matière de trackers d’activité, comme le sont les bracelets connectés tels que le Fuelband SE de Nike ou le Fitbit Force. Le Metria IH1 e ressemble pas non plus à l’autre format de capteur le plus répandu, Withings Pulse en tête. J’imagine que ce genre de capteurs sous forme de patch est uniquement voué à réaliser un examen continu sur une période de temps donnée dans un premier temps, donc dans un but médical comme après une période d’examen post-opératoire par exemple.

Pour le moment, la société Vancine à l’origine du Metria IH1 n’a pas dévoilé de date de mise sur le marché. Le Metria IH1 ne devrait donc pas apparaitre de si tôt en pharmacies ou grands magasins.  Quid du recyclage du Metria IH1 après 7jours? On est encore mal équipé pour recycler ce type d’assemblages technologiques malheureusement…
(source)

Partager
A propos de l'auteur