Meizu présente ses objets connectés et l'application de santé LifeKit

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

En marge de la présentation de son smartphone M1, le chinois Meizu a profité de l’occasion pour présenter son application LifeKit, une plateforme santé et bien-être, reliée à une gamme de plusieurs objets connectés.

Meizu-LifeKit_8

En partenarait avec l’allemand Haier, le chinois Meizu a dévoilé LifeKit, une plateforme dédiée au quantified self sur mobile qui centralise les données issues des objets connectés de la gamme SmartCare, comme le font L’app Health d’Apple ou Google Fit sur Android. La gamme SmartCare est composée de la balance connectée SmartScale, vendue en Chine 199 yuans (moins de 30 euros!) et de l’ampoule connectée SmartBulb, contrôlable à partir d’un smartphone compatible via bluetooth 4.0 et vendue 119 yuans, environ 16€.

Meizu-LifeKit_4

L’évènement tenu hier était consacré principalement au levé de rideau sur le nouveau smartphone M1 de la gamme Meizu, un terminal largement inspiré du Note Mini de Samsung. De ce fait, on connait encore peu de détails sur les spécifications et caractéristiques des objets connectés de Meizu. Ce qui est sûre en revanche, c’est que Haier comme Meizu comptent sur cette gamme de nouveaux accessoires pour surfer sur la vague de l’internet des objets.

Meizu-LifeKit_7

Meizu pourra notamment s’inspirer de la stratégie de son compatriote Xiaomi en la matière, même si actuellement il préfère entretenir un peu de mystère autour de son écosystème. Le quantified self est un marché très concurrentiel, avec de nombreux acteurs (confirmé dans les allées du CES) dont certains sont bien établis : Jawbone, Fitbit, Misfit, Withings. Il ne sera pas facile pour Meizu de se tailler sa part du gateau, à moins que les prix bas ne soient maintenus pour la distribution en Europe et aux Etats-Unis.

Via

Partager

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire