Mcity, la première ville pensée pour les voitures autonomes sans chauffeurs

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans le Michigan, haut lieu de l’industrie automobile américaine, une zone urbaine a été aménagée pour tester les véhicules autonomes en conditions réelles ; les transports du futur y sont les bienvenus, pas les conducteurs.

Les constructeurs automobiles GM, Toyota, Honda, Ford et Nissan et une dizaine d’autres ont chacun déboursé 1 million de dollars (seulement) pour faire sortir de terre Mcity, une mini-ville près de Détroit s’étalant sur 13 hectares dans le Michigan. Sa particularité est aussi spectaculaire qu’insolite : elle accueille les expérimentations de véhicules sans chauffeurs de ses ‘associés privilégiés’, qui pourront profiter de ce statut pour une durée de 3 années.

michigan-free-press-mcity-1

Comme le pratiquent déjà Uber à Pittsburgh et Google en Californie depuis le mois dernier et désormais aussi au Texas, les fabricants automobiles espèrent bien profiter de ce lieu unique au monde pour améliorer leurs dispositifs de conduite autonome et prendre ainsi l’avantage sur le marché des voitures sans-chauffeur. Google change par exemple régulièrement de lieux de test afin de rencontrer des conditions de circulation diverses et variées.

Altérer les conditions de circulation à la demande

Pour les constructeurs qui ont élu domicile non loin de l’Université du Michigan à Ann-Arbor, l’objectif est de rattraper leur retard en disposant d’un contexte urbain modulable à la demande. Ainsi dans les rues de Mcity, les aléas de la circulation pourront être personnalisés et automatiquement reproduits selon les conditions nécessaires à chaque test : tous les éléments seront pilotés et contrôlés indépendamment. Panneaux, obstacles (im)prévus, feux de signalisation et même des robots-piétons pourront surgir à chaque coin de rue.

michigan-free-press-mcity-2

credit : Detroit Free Press

Pour corresponde aux conditions réels, des graffitis seront même apposés sur certains panneaux et le marquage au sol sera partiellement effacé pour éprouver la capacité décisionnelle des voitures autonomes testées dans ces conditions de laboratoire. Peter Sweatman, directeur de ce centre de test, explique à 20 Minutes :

« Mcity est un environnement sûr, contrôlé et réaliste dans lequel nous allons déterminer comment le potentiel incroyable des véhicules connectés et automatisés pourra être exploité rapidement, efficacement et sûrement. »

Via

Partager
A propos de l'auteur