McAfee publie son rapport de sécurité conçernant l'Internet des Objets

Pinterest LinkedIn Tumblr +

McAfee déclare dans son dernier rapport sur la sécurité de l’internet des objets que nous ne sommes qu’au début des attaques contre les objets connectés.

La société McAfee à récemment publié son rapport de sécurité, mettant par la même occasion en lumière sur la menace autour des objets connectés.

wifi-hack

Dans ce document, il est décrit que les hackers ne sont pour l’instant pas encore intéressés par le phénomène de l’Internet des Objets. En effet, la plupart des fabricants d’objets connectés n’ont pas atteint une taille “suffisante” pour pouvoir être attractifs pour les attaquants, comme l’est par exemple Microsoft pour les ordinateurs.

Le second aspect du rapport traite de la diversité des objets : malgré les plusieurs milliards d’objets connectés attendus d’ici 2020, les protocoles de communications ne sont pas tous sous la même norme, et certains des constructeurs en ont créé un pour leur propre usage. Ce phénomène renforce les problèmes de sécurité autour des objets connectés.

Le troisième point évoqué dans le rapport McAfee, et sûrement le plus important, est que le hacker n’a pas pour but d’atteindre l’objet physique en lui même, mais les données de l’utilisateur. McAfee rajoute :

Nous voyons seulement les débuts des attaques et violations de sécurité à l’encontre de l’Internet des Objets.

À chaque règle son exception : cela n’a pas pour autant empêché différentes entreprises spécialistes de sécurité informatique d’exploiter des failles autour de voitures connectées Jeep et Tesla, encore peu écoulées sur le marché mais dont la sécurité de ses occupants reste un enjeu crucial.

Jeep-Cherokee-on-road-582x386

Il a aussi été fait récemment allusion au couple d’ingénieur ayant reprogrammé un fusil connecté afin de modifier la cible du tir, ou encore plus légèrement un frigo connectée qui pouvait donnait accès au compte Gmail de son utilisateur.

En conclusion, les objets connectés sont loin d’être complètement sécurisés et peuvent même devenir des portes d’entrée à nos données pour des hackers. Mais rassurons nous, la majorité des objets communicants ont la capacité de pouvoir être mis à jour afin de palier à ce genre de menace.

Partager
A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Pingback: 250'000$ pour une faille 0-day sur iOS | Le Décodeur