MC10 Biostamp : le capteur biométrique à coller sur la peau

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les capteurs microscopiques développés par MC10 se collent sur la peau et permettent de contrôler votre état de santé : température, hydratation, pression sanguine ou activité cérébrale. 

La société américaine MC10 a développé des capteurs inédits. Microscopiques, les capteurs MC10 peuvent être collés sur la peau comme un « décalcomanie » pour enfant et permettent d’enregistrer toutes les constantes vitales. Le patch contient une puce électronique et un circuit imprimé flexible et incassable, de la taille d’un timbre-poste. Le capteur MC10 résiste ainsi parfaitement à l’eau, à la torsion et aux frottements. En premier lieu, MC10 vise la médecine du sport mais on peut aisément imaginer que les patchs biométriques ont aussi des débouchés commerciaux importants auprès du grand public et des hôpitaux classiques. D’autant plus que les possibilités offertes par les capteurs MC10 sont (presque) illimitées.

patch-biometrique-MC-10

Comment ça marche?

Le capteur MC10 peut rester collé à la peau du porteur pendant environ 15 jours après lesquels il se décollera naturellement. Ce patch biométrique s’applique donc comme les substituts nicotiniques que l’on trouve en pharmacie pour le sevrage tabagique. Les premiers utilisateurs du patch biométrique MC10 ont même parlé de « seconde peau » tant ce tatouage temporaire semble fin. En fait, il intègre une technologie de monitoring médical permettant de surveiller les performances des muscles, le rythme cardiaque, et toutes les autres caractéristiques vitales nécessaire à la surveillance de l’état de santé des sportifs (et de tous les autres).
MC10 Metabolism Monitor from MC10 on Vimeo.

L’accessoire ultime pour le Quantified Self :

A l’origine MC10 comptait permettre aux athlètes de savoir à quel moment précis leurs muscles commençaient à trop chauffer afin de prévenir les risques de déchirures musculaires, etc. Mais grâce à un cryptogramme intégré minuscule, l’utilisateur peut aussi avoir accès à de nombreuses données récoltées par le capteur MC10, qui les transmet directement par le patch biométrique au smartphone de l’utilisateur. A peine croyable.
Imaginez maintenant que nous puissions proposer ce genre de patch à des patients atteints de maladies cardio-vasculaires graves (ces malades qui sont susceptibles de faire des arrêts cardiaques) et la détection pourrait être presque immédiate…  Une avancée énorme pour le monde médicale.
MC10 a levé 10 millions de dollars en 2012 pour donner vie à ce projet souhaite se concentrer sur son développement afin d’optimiser les capacités sans fil du capteur. La commercialisation est espérée à l’horizon 2015.

Partager
A propos de l'auteur