45,7 millions de Wearables seront vendus dans le monde cette année (IDC)

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Selon une récente étude d’IDC, les objets connectés devraient se vendre comme des petits-pains cette année. Pas moins de 45 millions de wearables seraient ainsi écoulés dans le monde en 2015.

Cette nouvelle devrait réjouir les fabricants spécialisés dans ce types d’objets connectés, comme le français Withings ou l’américain Jawbone, en situation financière délicate actuellement. Les Wearables rassemblent tous les objets connectés que l’on porte sur soit, c’est à dire aussi bien les textiles connectés, les bracelets, les lunettes connectés que les incontournables smartwatches. Tous ces accessoires servent la plupart du temps à des fonctions de quantified self : mesurer la distance parcourue, les pas parcourus, les calories brûlées ou la qualité du sommeil.

wearables-publicite

Les ventes de Wearables vont doubler :

Selon le cabinet de recherche IDC, ce sont près de 45,7 millions de montres, bracelets, lunettes et autres accessoires connectés qui devraient ainsi être écoulé en 2015 dans le monde, soit plus du double de l’année dernière (19,6 millions). De son coté, GfK estime qu’en France il s’est vendu 640.000 wearables en 2014 (montres et bracelets uniquement).

IDC prévoit quant à lui qu’en 2019, le marché des wearables devrait atteindre plus de 126 millions d’unités vendues dans le monde, dont 80% seront des montres connectées et des bracelets de suivi d’activité sportive.

epson-wearables

Les vêtements connectés et les montres :

L’Apple Watch et la nouvelle Moto 360 devraient évidemment participer à cette domination des wearables. Cependant, les appareils modulaires –pouvant être portés sur diverses parties du corps– arrivent en deuxième position et devraient représenter 5,3% du marché des wearables en 2019. Les vêtements connectés arrivent juste après (4,5% en 2019), et IDC relève qu’il s’agit de la catégorie affichant la plus forte croissance de toutes.

Malgré un très grand nombre d’acteurs, IDC estime que les lunettes connectées ne représenteront que 3,5% du marché en 2019, signe que les usages sont encore flous pour le consommateur final et qu’il faudra sans doute privilégier des utilisations professionnelles dans un premier temps.

Via

Partager
A propos de l'auteur