Magic Leap : retour à la réalité (mixte)

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Très discrète depuis sa création, Magic Leap est l’une des startups les plus observées dans le petit monde de la réalité augmentée. Son invention, une technologie de « réalité mixte » a séduit de nombreux investisseurs mais n’est toujours pas proche d’une sortie publique.
Le mystère autour de la technologie développée par Magic Leap est plus épais que jamais. Un article du figaro relaye les informations de médias américains indiquant que la « mixed reality » promise (une manière innovante de projeter des images virtuelles dans le champ de vision réel) n’arriverait peut-être jamais…
Pas glop. Surtout si l’on considère que la startup a levé au total près d’1,4 milliards de dollars pour financer son projet. Au rang des investisseurs, tous prestigieux, on compte notamment Google, Andreesen Horowitz, Alibaba, Qualcomm, Warner Bros, Lucas Film, etc.

Magic Leap : un mirage ?

Au delà de jolies vidéos de teasing diffusées sur YouTube à rythme régulier –aussi léchées qu’impressionnantes– Magic Leap promet à ces investisseurs mondes et merveilles (virtuelles), ceux-ci n’hésitant pas à lui accorder une valorisation totale avoisinant les $4,5 Milliards avant même d’avoir concrétisé ses ambitions.
Mais coup de théâtre : le site The Information (plutôt bien informé et digne de confiance) a pu tester l’un des produits de Magic Leap et affirme qu’un inquiétant retard se profil pour l’entreprise.
Au contraire de jolies lunettes comme les Spectacles de Snapchat (dites Snap Inc) le produit dont dispose Magic Leap serait encore à l’état de prototype. On décrit un casque truffé de fils en tous genres, permettant seulement la projection d’images floues et quelque peu tremblantes.
Interrogé par The Information, le PDG de Magic Leap, Romy Abovitz, a bien du révéler la réalité : les vidéos diffusées jusqu’ici relevaient davantage d’une déclaration d’intention que d’un avant-goût des produits de Magic Leap.
En effet, les jolis effets (voir ci-dessous) présentés comme issus de la technologie de Magic Leap ont en fait été réalisés par Weta Workshop, un studio spécialisé dans les effets spéciaux.

HoloLens a de l’avance

Dans cette histoire, c’est Microsoft qui peut se féliciter d’avoir réalisé le bon coup sans le vouloir.
La firme de Redmond disposerait en effet d’une sérieuse avance avec son casque HoloLens, déjà lancé dans sa version pour les développeurs est au prix de 3.000 dollars.
Le patron de Microsoft, Satya Nadella a montré que son groupe avait de sérieuses ambitions en matière de réalité mixte. Là où les casques de réalité virtuelle se concentrent plutôt sur le divertissement et les jeux vidéo, comme le PlayStation VR de Sony ou l’Oculus Rift de Facebook.
Comme les Google Glass avant lui, l’HoloLens veut être le nouvel outil indispensable des professionnels : la NASA forme des astronautes à leurs futurs voyages dans l’Espace grâce à l’HoloLens.

Via

Partager

Laisser un commentaire