Les lumières UV sont-elles efficaces contre les bactéries et le Covid-19 ?

Pinterest LinkedIn Tumblr +

En période d’épidémie, les méthodes de désinfection et les gestes de prévention se multiplient. Se laver les mains au savon ou au gel deviennent des réflexes instinctifs pour limiter la propagation du virus. Ces gestes barrières sont efficaces quand ils sont respectés, mais d’autres possibilités sont à l’étude dans le but d’apporter une solution. C’est le cas des lumières UV.

Les UV représentent des lumières ultras-violettes invisibles pour les humains. Elles sont composées d’ondes spécifiques, comprises entre 200 et 300 nanomètres. Les scientifiques connaissent la capacité de désinfection des UV sur les bactéries. En particulier des UV germicides (également appelés UV-C). Cela signifie que la longueur d’onde de la lumière UV-C est suffisamment forte pour pénétrer l’acide nucléique des virus et des bactéries. Cependant, ce phénomène permet-il d’être efficaces contre les bactéries et notamment le Covid-19 ?

L’efficacité des UV contre les bactéries et le Covid-19 

Quelle approche pour traiter les bactéries ?

La lumière UV pourrait désinfecter les virus en surface, mais on ne parle pas de solution miracle. La lumière ultraviolette tue les bactéries en endommageant leur ADN. Lorsqu’un micro-organisme est exposé à un rayonnement UV-C, le noyau de la cellule est atteint. Concrètement, ce phénomène provoque une grande quantité de mutations génétiques, la cellule perd ainsi son métabolisme de base. Les organismes pathogènes sont donc inactivés ou détruits. La lumière UV a démontré son efficacité contre les organismes pathogènes, car elle agit notamment sur ceux qui sont responsables du choléra, de l’hépatite et d’autres maladies d’origine bactérienne. En bref, les UV ont la capacité d’éliminer des bactéries sur des matériaux s’ils sont utilisés à forte dose.

Covid 19, Trop tôt pour savoir si les UV sont efficaces ?

Comme dit précédemment, il a été constaté que les lumières UV ont la capacité de détruire les ADN de virus sur des surfaces matériels. Certains scientifiques avancent que les bactéries du Covid-19 pourraient être désactivées sur les surfaces grâce aux UV. Cependant, notre connaissance de ce virus à ce jour est encore beaucoup trop faible. Il faudra du temps et énormément de recherches pour confirmer ce genre d’hypothèses.  Le Covid-19 ne doit pas être traité comme une épidémie quelconque. Certains voyaient ce virus comme une grippe au départ. De nouvelles découvertes confirment un peu plus chaque jour la dangerosité de ce phénomène.

Les UV, actifs sur les matériaux, mais dangereux pour l’homme

Les UV-C sont devenus une méthode de stérilisation de base utilisée quotidiennement dans les hôpitaux, les avions, les bureaux et les usines. Surtout, ils sont également fondamentaux pour le processus de désinfection de l’eau potable. Certains parasites sont résistants aux désinfectants chimiques tels que le chlore. Ils offrent donc une sécurité intégrée. Bien qu’il n’y ait eu aucune recherche sur la façon dont les UV-C affectent spécifiquement le Covid-19, certaines avancées affirment que dans le futur, il serait possible de le stériliser sur des surfaces matérielles. Cependant l’idée de l’utiliser directement sur l’homme est pour le moment inenvisageable. La puissance d’UV nécessaire ferait littéralement frire la peau et pourrait entraîner de graves maladies. 

UV masque corona virus

Un nouveau type d’UV pour prévenir la prochaine pandémie

Nous avons vu que les UVC sont efficaces sur des matériaux, mais trop puissants pour le corps humain. Cependant, il existe de nouvelles preuves qu’une gamme étroite de longueurs d’onde UV pourrait voir le jour. Lointaine et sans danger pour l’homme, elle reste mortelle pour les virus. Si ces LED pouvaient être fabriquées en série avec ce point idéal dans l’émission UV, elles pourraient être intégrées dans l’éclairage quotidien et la technologie grand public pour la lutte contre les pandémies. La stérilisation pourrait devenir facile, routinière et efficace.

Des tests concluants en laboratoire

Des chercheurs de la Columbia University de New York ont effectué des recherches sur une lampe à UV.  Le but de l’expérience était d’exposer des souris à 222 nm sous une lumière à UVC lointains. Les chercheurs  n’ont trouvé aucune preuve de lésions cutanées. La raison de l’absence de lésions  est simplement due à la plage d’absorption dans les matières biologiques. Étant une longueur d’onde plus courte que les autres rayons UVC, les photons UVC lointains sont à peine capables de pénétrer la couche la plus externe de cellules mortes de la peau, qui est souvent épaisse de plusieurs dizaines de microns. En revanche, ils peuvent toujours pénétrer facilement les bactéries et les virus. En utilisant une longueur plus lointaine des UVC, il sera peut-être possible de les appliquer sur les humains.

Les appareils ultra-violets désinfectants développés pour lutter contre les virus

Les différents objets : Stérilisateurs, désinfectants pour téléphones, box UV…

 En dehors de ces utilisations industrielles et médicales à grande échelle, les UV peuvent stériliser certains objets de notre quotidien. Les objets que nous utilisons tous les jours sont exposés aux bactéries.  Nous vous avons d’ailleurs récemment indiqué comment désinfecter vos produits high-tech et smartphones. Il existe un tas d’autres appareils stérilisateurs qui prétendent tuer 99,9 % des bactéries et des virus sur les téléphones, les brosses à dents, les télécommandes et un certain nombre d’autres surfaces.

UV stérilisateur smartphone

Certains exemples de stérilisateurs UV :

  • Stérilisateurs UV pour téléphones : Un smartphone est l’objet le plus personnel que nous possédons et que nous transportons partout. Plus importants encore, les smartphones sont connus pour transporter plus de germes qu’on ne l’imagine. Des stérilisateurs UV pour téléphones ont été inventés pour éliminer ces bactéries. Ces appareils en forme de boîte, qui ressemblent à des cabines d’hibernation miniatures, sont équipés d’un berceau où vous placez votre téléphone. Une fois fermé et allumé, il suffit d’environ 10 minutes pour obtenir un téléphone sans germes.

  • Baguette de désinfection par UV : Vous pouvez utiliser ce dispositif de désinfection sur une multitude d’objets. Des poignées de porte aux téléphones en passant par les jouets. Il est compact et portable, vous pouvez donc l’emporter avec vous en déplacement ou en voyage. Il est équipé d’un démarrage différé, de sorte que vous avez amplement le temps de diriger la lumière à l’endroit voulu, et l’appareil s’éteint automatiquement lorsqu’il est tourné vers le haut.
  • Brosse à dents électrique avec base UV :Votre brosse à dents peut transporter une multitude de bactéries en surface. Investir dans une brosse à dents que vous pouvez désinfecter n’est donc pas une mauvaise idée. Cette brosse à dents électronique est dotée d’une base désinfectante conçue pour tuer 99,9 % des bactéries en huit minutes seulement. Elle est également équipée de deux têtes de rechange, ce qui vous permet de la désinfecter, de la nettoyer et de la remplacer si nécessaire.

Comment ces appareils fonctionnent-ils ?

Ils fonctionnent essentiellement en utilisant des ampoules spéciales qui peuvent émettre la quantité appropriée de lumière UV-C nécessaire pour tuer les bactéries sur les surfaces lisses. Il existe quelques obstacles à l’utilisation des désinfectants UV-C s’ils ne sont pas utilisés de la bonne manière ou avec les bons produits. Comme la lumière UV-C fonctionne mieux sur des surfaces lisses et planes, il est important de noter qu’un désinfectant UV-C peut ne pas fonctionner de manière optimale s’il est utilisé sur des articles dont la surface est rugueuse. En outre, vous devez essuyer l’objet que vous souhaitez nettoyer avant d’utiliser un désinfectant UV-C. Si les micro-organismes doivent être tués par cet appareil, la surface doit être propre de toute matière présente sur le téléphone, comme de la poussière par exemple.

Une utilisation encadrée dans les lieux publics 

Plusieurs stérilisateurs à grande échelle sont déjà utilisés dans divers lieux publics. On en retrouve dans des hôpitaux, des gares ou métro. La gestion de ces appareils est très encadrée afin d’utiliser la bonne dose d’UV pour la désinfection. De plus, ils sont utilisés uniquement lorsque ces lieux publics sont vides. Dans certaines régions de la chine par exemple, des bus sont désinfectés entièrement aux lumières UV pour lutter contre le covid.

UV bus chine covid 19

Bientôt des robots UV pour désinfecter les pièces  ?

Une entreprise en Alsace du nom de Concept Light travaille sur des lampes à UV-C capables de nettoyer des salles de réunion, bureaux, et autres pièces. Encore trop forte pour l’humain, elle diffuse une lumière bleue qui permet aux personnes de savoir qu’il ne faut pas rentrer dans la pièce tant que le robot fonctionne. En effet la puissance d’UV de ces lampes peut entrainer de sévères brûlures de la peau, mais aussi endommager la cornée et la rétine de l’œil. De plus, il faudra utiliser les appareils de nuit afin d’éviter toute présence humaine.

 Si les lumières UV ont la capacité d’éliminer des bactéries en surface, l’idée de guérir les êtres humains à l’aide d’ultra-violet est encore loin d’être établie. Pour ce qui est du Covid-19, certaines recherches pourraient montrer que les UV pourraient le limiter en surface à l’avenir. Encore bien trop tôt pour arriver à ce genre de conclusion, Le Covid-19 ne nous a pas révélé toute son étendue.

Partager
A propos de l'auteur

Journaliste indépendant passionné d'actualité et d'innovation, je suis toujours à la recherche des dernières informations en matière de nouvelles technologies. Que ce soit a vocation professionnelle ou pour divertir les gens, l'innovation prend une place de plus en plus importante dans notre société. La révolution technologique est en cours et il est essentiel d'être à la page.