Lully, l'objet connecté contre les cauchemars

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Il existe toute sorte de trackeurs de sommeil sur le marché des objets connectés, mais Lully est un objet spécifique permettant d’éviter les terreurs nocturnes chez les enfants par simple vibration.

Contrairement à Beddit ou Withings qui s’orientent vers le quantified self, la startup Lully compte réduire considérablement la fréquence des cauchemars des enfants, évitant en même temps le stress pour le reste de la famille. Son co-fondateur, Andy Rink, a imaginé cette solution, grandissant avec une soeur jumelle qui souffrait de terreurs nocturnes fréquentes.

lully-sommeil

Fonctionnement de Lully

En suivant le même cursus universitaire autour du sommeil à Stanford, les cofondateurs se sont rendu compte qu’une vibration à interval régulier avait pour effet d’apaiser les enfants pendant une potentielle période de cauchemar, correspondant à 10 fois la vibration d’un smartphone.

lully-sommeil-3

Avec leurs connaissances acquises, ils ont mis au point un algorithme de prédiction permettant de terminer les périodes de risque de cauchemar afin de pouvoir activer une vibration. Une fois le dispositif placé sous le matelas, il suffit d’utiliser l’application mobile (iPhone seulement) afin de paramétrer l’objet en Bluetooth, comprenant entre autre le renseignement des habitudes de sommeil de votre enfant.

lully-sommeil-2

Lully est destiné à être utiliser tous les jours sur une période de 3 à 4 semaines, pour réduire 90% la fréquence des cauchemars.

Disponibilité et prix :

Récemment soutenue par Y Combinator et ayant levé près de $900.000, Lully a tout les atouts pour devenir l’objet connecté incontournable autour du sommeil des enfants. Disponible en précommande pour 99$, les commandes seront expédiés à partir du 16 Juillet prochain. Ensuite, le prix public sera de 149$.

Partager
A propos de l'auteur