LovePalz, un sextoy connecté au web et à l’iPhone

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Vous avez bien lu, il est question d’objet coquin… Pourquoi se faire plaisir seul alors qu’il est possible de se faire plaisir avec un partenaire à distance ? C’est le concept un peu loufoque de LovePalz, un sextoy fabriqué par la société Taïwanaise Winzz et vendu $189 l’unité à partir de fin Mars 2013. Etudions le concept en professionnel.

lovepalz

LovePalz, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit donc d’un sextoy, enfin plus précisément de deux sextoys : un pour Madame appelé Hera interprétant le rôle du sexe de l’homme et un pour Monsieur appelé Zeus joue le rôle du sexe de la femme. Pour info, Hera est la femme de Zeus, le roi des dieux dans la mythologie grecque. Le principe est simple : se faire plaisir avec l’objet, soit la fonction première de ce genre de jouet. Mais la particularité de LovePalz vient du fait qu’il est connecté à internet. Pour quoi faire me direz-vous. Simplement parce que votre LovePalz peut-être relié à un autre LovePalz où qu’il soit dans le monde. Une fois les deux appareils connectés entre eux via le site du fabricant et très prochainement une application iOS (si Apple valide cette application, ce qui n’est pas gagné), les deux sextoys vont interagir l’un avec l’autre en reproduisant les gestes de chaque protagoniste. C’est compliqué ? Prenons un exemple.

Monsieur est à Tokyo tandis que Madame est à Paris. La distance est difficilement supportable et ils ne peuvent résister à l’envie d’avoir un rapport. LovePalz va donc permettre de simuler le coït en reproduisant les gestes des appareils génitaux de chaque partenaire. Monsieur va donc pénétrer son Zeus qui va automatiquement faire jaillir un objet long et dur du Hera. Monsieur n’a plus qu’à faire des va et viens avec son Zeus pour que Madame voit son Hera effectuer les mêmes mouvements à la même vitesse grâce à un capteur de vitesse et un capteur de mouvement. Ajoutez à cela un capteur de pression qui permettra à l’homme de se sentir comme à la maison. Bref, vous êtes assez grand pour comprendre et au pire, voici un schéma.

fonctionnement lovepalz

Le sexe connecté, et puis quoi encore…

Entre les sites pornographiques, les chats, les sites d’informations ou encore les sites marchands, le sexe est présent absolument partout sur internet. Mais de là à créer du « vrai » sexe virtuel, on franchit la ligne blanche de la connerie. Si l’homme ne devient plus capable de retenir ses hormones au point de devoir se satisfaire grâce à un robot, cela devient grave. On se croirait dans un épisode de South Park. Mais plus c’est fou, plus on aime donc soyons fous. A noter qu’un objet tout aussi loufoque avait été présenté l’année dernière : le Kissenger, un robot capable de reproduire la sensation d’un baiser à distance.

En conclusion

Que conclure sur le sujet à part que l’être humain se perd. De nombreux ingénieurs se sont penchés sur cet objet qui est en tout point révolutionnaire mais a-t-on besoin d’une telle révolution ? Nous dépendons de plus en plus de robots comme les aspirateurs, les voitures autonomes ou encore les robots contrôlables par la pensée pour aider les personnes à mobilité réduite. Des innovations majeures qui vont révolutionner notre manière de vivre dans le futur. Mais force est de constater qu’avec des inventions de ce genre, les efforts pour imposer la technologie et faire comprendre au grand public la puissance des objets connectés sont réduits à néant. Si l’humain en est rendu à trouver des moyens de substitution à l’acte sexuel, qui est un acte naturel pour se faire plaisir, on aurait mieux fait de mourir le 21 Décembre dernier comme l’avaient prédit les mayas.

Mais soyons fous et imaginons un enregistrement des performances de chaque partenaire avec un tableau récapitulatif et la possibilité de partager tout cela sur Facebook (vitesse de pointe, vitesse moyenne, nombre de mouvements effectués…). De plus, il est possible d’imaginer un site dédié à l’appareil pour rencontrer des gens et faire l’amour virtuellement avec des inconnus. De là à imaginer de la prostitution 2.0… Un vrai business en perspective, vous investissez ? Bref, un peu de sérieux serait bienvenu.

pub lovepalz

Partager
A propos de l'auteur