Local Motors : Airbus investit dans l'impression 3D de véhicules

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Airbus Ventures annonce un investissement stratégique dans Local Motors, startup spécialisée dans l’impression 3D d’une gamme de véhicules personnels.
Suite à la création en mai dernier de son fond d’investissement ayant pour objectif de financer des projets innovants dans le secteur aéronautique, Airbus a doté sa filiale d’une enveloppe de 150 millions de dollars.
Et Airbus Ventures vient d’entrer en action. La firme vient d’annoncer sa première prise de participation dans une startup spécialisée dans l’impression 3D de véhicules : Local Motors.
local-motors-3Dprinted-vehicles-2
Nous vous avions déjà parlé de cette entreprise en 2014 suite à la présentation de son projet : imprimer des véhicules sur-mesures grâce à l’impression 3D.
Après le modèle Strati, Local Motors avait en effet présenté le concept Reload au milieu de l’été 2015. Ces véhicules sont encore produits à la demande (l’un des avantages de l’impression 3D) et sont commercialisés au prix de $50.000 environ avec un moteur électrique hérité de la Renault Twizzy pour parcourir jusqu’à 100km pour un temps de charge équivalent à 3 à 5 heures.


Dans un communiqué diffusé sur sur Medium par Tim Dombrowski –CEO– Airbus Ventures annonce que son investissement au sein de la firme américaine Local Motors vise à lui donner les capacités d’accélérer sa démarche créative et à fiabiliser ses processus créatifs.

« Local Motors (….) peut paraître un investissement inattendu pour Airbus Ventures. Pour nous, il s’agit du matching parfait : Local Motors ouvre des opportunités pour lever et soutenir une communauté importante et globale intéressée dans la construction du futur de l’aéronautique »
– Tim Dombrowski.

Le groupe aéronautique souhaite accompagner Local Motors dans son développement international, en l’aidant à monter des centres de production locaux en Europe.
Airbus voit dans Local Motors une plateforme de production et d’ingénierie inédite dont l’aéraunotique pourrait bien profiter d’ici quelques années, comme le projet FranceCraft que nous vous présentions hier.

Partager

A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Pingback: Local Motors : Airbus investit dans l'impressio...

Laisser un commentaire