Ledger lève 1,3 M€ pour son portefeuille électronique qui sécurise les bitcoins

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Fondée en janvier 2015, Ledger est parvenue à lever 1,3 millions d’euros après seulement quelques semaines d’existence. La startup française entend devenir la référence en terme de sécurité et d’usage sur le marché international des portefeuilles Bitcoin.

Rencontrée parmi près de 115 entreprises françaises présentes au CES 2015, Ledger s’est démarquée notamment en remportant le label “Coup de coeur” du jury lors du concours Business France Awards 2015. Pour sécuriser les bitcoins, cette monnaie 100% numérique dont la volatilité fait régulièrement la une des médias, Ledger a inventé une sorte de portefeuille connecté baptisé ‘Ledger Wallet Nano‘, sous la forme d’une carte et d’une clé USB sécurisée. De plus en plus de sites e-commerce et de particuliers s’intéressent à l’achat de Bitcoins, notamment parce que cette monnaie échappe au système financier traditionnel, offrant ainsi des frais de transaction quasi-nuls : moins d’1% !

ledger-bitcoin-smartcard-1

La technologie Bitcoin :

Dans un récent rapport d’information, le Sénat reprend les enjeux liés à la technologie Bitcoin et aux autres monnaies virtuelles. Plus qu’une monnaie, Bitcoin repose donc surtout un protocole de validation des transactions entièrement décentralisé, accessible par tous. Pour autant, les levées de fonds de sociétés françaises dans le secteur du Bitcoin sont extrêmement rares.

Ledger lève 1,3 millions d’euros :

Pourtant, Ledger a réussi à recueillir rapidement 1,3 million d’euros auprès d’XAnge Capital, Pascal Gauthier (ex-COO de Criteo), Hi-Pay, mais aussi Fred Potter, –fondateur et directeur-général de Netatmo– ainsi que Thibaut Faurès Fustel de Coulanges (VP de Rentabiliweb) et Alain Tingaud Innovations.

ledger-account

Le Ledger Wallet est un portefeuille Bitcoin complet disposé sur une carte à puce, permettant à ses utilisateurs de verrouiller leurs codes privés et de se prémunir contre toute intrusion lors de transactions réalisées en Bitcoin. D’ici quelques mois, Ledger souhaite devenir un outil complet de protection des identités numériques pour “toutes les applications basées sur la technologies blockchain, dont Bitcoin n’est qu’une première itération“.

Grâce à ce tour de table, la startup Ledger compte déployer son offre à l’international en ouvrant une filiale aux États-Unis mais aussi travailler à la consolidation de sa marque et à l’élargissement de la gamme des produits. La jeune pousse compte déjà 15 salariés, répartis entre une unité de production à Vierzon (Cher), ainsi qu’un bureau à San Francisco. Le Ledger Wallet Nano a été lancé en décembre 2014 et vendu dans plus de 50 pays, revendique-t-elle.

Via

Partager
A propos de l'auteur