Avec Orion, Leap Motion manipule la réalité virtuelle

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Leap Motion annonce le Projet Orion, un moyen unique de contrôler les objets avec ses mains dans un monde fait de réalité virtuelle.
Bien connue pour son détecteur de mouvements lancé en 2013, la startup américaine Leap Motion (ne pas confondre avec Magic Leap désormais…), a annoncé le lancement d’un nouveau projet baptisé Orion (ici).
Le but du projet Orion est de corriger l’un des principaux défauts de la réalité virtuelle : la visualisation de ses membres supérieurs lorsqu’on porte un casque VR tel que l’Oculus Rift.
Avec le projet Orion, Leap Motion veut laisser l’utilisateur visualiser ses mains et les utiliser comme des outils de création dans le monde virtuel.

Ce projet devrait aboutir au lancement d’un nouveau produit logiciel, qui permettra de toucher des mondes virtuels du doigt,dans les jeux vidéo ou des applications professionnelles comme dans le design industriel.
Pour concevoir Orion, Leap Motion combine ainsi les capacités de son objet connecté et exploite son savoir-faire concernant l’analyse et le suivi des mouvements dans l’espace.
Le résultat promet à tout un chacun de disposer d’une toute nouvelle IHM, permettant de créer, manipuler assembler des objets en réalité virtuelle, avec la même dextérité que dans le monde réel.
 


David Holz, cofondateur de Leap Motion, a fait une démonstration d’Orion à l’AFP :

« On ne se contente pas de me montrer un espace numérique, je suis vraiment dans un espace numérique (…) L’idée générale de la réalité virtuelle, c’est qu’elle devrait être le plus possible comme la réalité » estime-t-il. « Se servir de ses mains est une chose naturelle. »

Le marché est de toute façon l’un des plus porteurs actuellement. Si le secteur des jeux vidéo semblent une première cible évidente pour la réalité virtuelle, ses acteurs phares visent également des applications plus larges, notamment dans l’éducation, la médecine, le sport, ou l’industrie, déjà adepte de la réalité augmentée comme le prouve le rachat de Vuforia par PTC.
Si vous possédez déjà le capteur Leap Motion Controller, vous pouvez déjà télécharger une bêta de la technologie encore en cours de développement par la startup.

Via

Partager
A propos de l'auteur