Lapka, un analyseur d’environnement connecté à votre smartphone

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Lapka est un objet connecté composé de modules en bois et plastique permettant d’analyser la qualité de l’air environnant, taux d’humidité, nitrates, particules radioactives, etc.

En complément de tous les objets connectés destinés au quantified self, une autre tendance se dessine depuis quelques temps : l’analyse de l’environnement dans lequel nous vivons. Et par environnement, il n’est pas seulement question de la température intérieure ou extérieure. Certains produits permettent désormais de mesurer la qualité de l’air, le taux d’humidité ou encore le bruit ambiant.

lapka-set-sensorsMais quand est-il des autres éléments qui nous entourent ? Voici le constat auquel Lapka essaye d’apporter une réponse avec un analyseur d’environnement au design très travaillé. Dans la lignée de Lapka, retrouvez Netatmo etCubeSensors, deux autres analyseurs d’environnement.

Lapka, qu’est-ce que c’est ?

A première vue, nous avons affaire à un OCNI, un Objet Connecté Non Identifié. Composé de cubes et de rectangles en plastique et en bois ainsi que d’un cordon qui va venir se brancher sur la prise jack de votre appareil iOS, Lapka est en fait un groupement de 4 capteurs différents : un capteur de particules radioactives, un capteur de champs électromagnétiques, un capteur de nitrate et un capteur d’humidité. Le tout fonctionne de paire avec une application dédiée à télécharger gratuitement.

Lapka dans la réalité, ça donne quoi ?

Un capteur de radioactivité ? De champs électromagnétiques ? De nitrate ? C’est un objet connecté de 2013 ou venu du futur ? En tout cas, il y a un effet « Wahou » dès que votre regard se pose sur l’objet dû à un design unique.

Cet objet connecté est tout petit et rentre donc facilement dans une poche mais est-il réellement utile ? A-t-on vraiment besoin d’avoir des informations précises sur les particules radioactives qui nous entourent ? Certains vous diront oui au nom de notre santé tandis que d’autres vous dirons que l’on atteint le summum de l’inutilité. Bref, difficile de se faire une réelle idée sur l’utilité du produit.

Mais force est de constater que le design et l’aspect « unique » en son genre ravivent la curiosité. Etudions rapidement chaque capteur : humidité, tout le monde connait. Particules radioactives, pas besoin de plus de détails. Nitrate ? L’objet permet de connaitre précisément le taux de nitrate contenu dans un fruit ou un légume par exemple. Champs électromagnétiques ? Cela correspond aux ondes qui entourent (difficile d’y échapper à part si vous habitez en haut de l’Everest).

Toutes ces informations, sont alors transmises à l’application pour être analysées. Celle-ci va alors répondre à une question existentielle : les chiffres enregistrés sont-ils acceptables ? Par exemple, un taux de X% de nitrate dans une pomme, est-ce que c’est bon ou non ? Intéressant, non ?

lapka-app-play-statistics

En conclusion

Euh… que conclure ? Probablement la question la plus compliquée à laquelle nous ayons dû répondre dans notre vie. Difficile de ne pas rester bouche bée devant cet objet dont l’utilité est encore à démontrer mais qui a une force d’attractivité immense grâce à son design. Comme une impression d’être dans un univers parallèle… jusqu’à voir le prix : $220 ! Apple nous l’avait déjà montré, Lapka le confirme : le design à un prix, et il est très salé ! Aucune information concernant une quelconque disponibilité en Europe. Attendons de voir si un OCNI comme celui là trouvera acquéreurs. Nous sommes impatients de le tester !

lapka-humidity-sensor   lapka-emf-sensor   lapka-organic-open-sensor

lapka appli   lapka-measure   lapka-wearable

lapka-humidity   lapka-plug   lapka-probe

Partager
A propos de l'auteur