Kodak, nouvel acteur de la mobilité, lancera une gamme de smartphones au CES

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Kodak a entamé sa transition depuis plusieurs mois. Passé en 2013 sous la coupe du fonds de pension britannique KPP, actionnaire majoritaire des divisions d’imagerie de Kodak, l’acquisition du reste des activités d’Eastman Kodak Company est désormais achevée et la reconquête s’organise.

Parmi les plans du britannique, la séparation des activités de Kodak marque l’aboutissement d’un plan de redressement exigent pour Kodak, l’ancien géant mondial de la photographie, tombé en désuétude. La nouvelle entité, baptisée Kodak Alaris, bénéficiera d’une licence a perpétuité pour exploiter l’image, la renommée et l’héritage de la marque Kodak.

Auparavant, Kodak avait revendu ses brevets avant de se débarrasser de son activité d’appareils photos numériques et de films argentiques, une activité vouée au déclin depuis la photo numérique.

kodak-pellicule

Aujourd’hui, Kodak tente de se réinventer. Un des premiers exemples de ce renouveau passera par la commercialisation de smartphones et de tablettes sous Android, spécialisés dans l’image. A l’occasion du CES qui se tiendra la semaine prochaine à Las Vegas, la marque mythique présentera une gamme de terminaux mobiles développés en marque blanche par le britannique Bullitt Group. Kodak a d’ores-et-déjà expliqué que :

« Ces nouveaux accessoires sont destinée à – mais pas exclusivement – des consommateurs qui veulent une expérience avancée, mais ne sont pas toujours aussi à l’aise en utilisant des appareils mobiles de plus en plus complexes, la gamme de smartphones et de tablettes disposera d’une capture d’image et de fonctionnalités de gestion et de partage adaptées pour offrir une excellente expérience utilisateur. »

Reste à savoir si l’image de marque de Kodak suffira à faire émerger une nouvelle expertise dans un marché déjà très concurrentiel et où les usages « photo » sont déjà très bien adressé par l’ensemble des acteurs du marché, aussi bien en provenance des smartphones que des appareils reflex.

Via – image : shutterstock

Partager

Laisser un commentaire