Knightscope K5, le robot policier qui fait la loi dans la Silicon Valley

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dévoilé il y a un peu plus de 6 mois, le robot K5 de la startup Knightscope vise à remplacer les forces de police pour assurer la sécurité dans des lieux privés, comme le campus Microsoft où l’engin est testé.

En Novembre dernier, la startup américaine Knightscope avait annoncé le déploiement de 5 robots Knightscope K5. Ces robots patrouilleurs sont à la fois autonomes et intelligents, et visent à réduire le taux de criminalité dans les lieux où ils sont installés, comme dans la Silicon Valley et notamment sur le campus de Microsoft à Redmond.

knightscope-k5-robot-policier-2

Présentation du Knightscope K5

 Le robot de surveillance Knightscope K5 mesure 150 cm de haut mais pèse près de 140 kilos. Son allure à la R²D² cache en fait un attirail inédit de capteurs comme des caméras ou des détecteurs de mouvements et se guide par l’intermédiaire du GPS, couplé à la technologie laser et radar. Le robot policier n’est pas encore armé, mais permet de fournir des renseignements aux agents de Police en temps-réel, dans le cadre d’une levée de doute ou d’un flagrant délit.

knightscope-k5-robot-policier-1

Pas moins de 4 caméras infrarouges permettent au Knightscope K5 de filmer en continu et à 360° tout en patrouillant dans les allées à une vitesse de 8 km/h maximum. Evidemment, le flux vidéo de chaque robot autonome est retransmis en temps réel via des serveurs sécurisés et consultable en temps réel par les forces de l’ordre, afin d’orienter l’intervention des agents sur le terrain.

Dans les zones prédéfinies à l’avance, il sera ainsi capable d’alerter les agents de sécurité en cas de détection d’une activité illicite, de bruits inhabituels, d’odeurs anormales ou de radiations.

source : 01net

Partager
A propos de l'auteur