Jawbone et Huawei signent un partenariat pour unir leurs forces

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Alors qu’on soupçonne Jawbone d’être dans une situation financière délicate, il semblait probable que Google vole au secours de Jawbone en concédant un investissement minoritaire afin de l’intégrer dans son écosystème Google Fit. Finalement, c’est Huawei qui aura dégainé le premier, en concluant un partenariat avec le pionnier des objets connectés pour intégrer nativement son application mobile Up.

Hosain Rahman, CEO de Jawbone (credit : wired)

Hosain Rahman, CEO de Jawbone (credit : wired)

En marge du Mobile World Congress, Jawbone a officialisé un premier partenariat avec Huawei afin d’intégrer son application mobile pour iOS et Android aux objets connectés du fabricant chinois, qui vient d’annoncer une montre connectée sous Android Wear à Barcelone.

Il y a quelques mois, Jawbone avait ouvert l’API de son application mobile en espérant justement attirer d’autres fabricants dans l’usage de l’appli Up, considérée comme l’une des meilleures du marché. Celle-ci permet de collecter, visualiser et analyser les données issuent de différents trackers d’activité physique. Il y a quelques jours, Nike a adopté une stratégie identique, espérant sans doute s’attirer les faveurs des amateurs de l’Apple Watch.

huawei-watch-4

L’app Jawbone Up dans Huawei Watch :

Désormais et dans tous les prochains objets connectés fabriqués par Huawei, comme les écouteurs TalkBand N1, l’application mobile UP de Jawbone sera disponible nativement et pré-installée sur les appareils. Selon les termes de l’accord, Huawei installera aussi nativement l’application Jawbone Up dans ses prochains smartphones, tandis que le chinois envisage actuellement de se lancer aux Etats-Unis.

Afin de rattraper son retard dans les Wearables, Huawei adopte donc une stratégie consistant à s’appuyer sur les valeurs sûres du marché du quantified self et des objets connectés : Android Wear pour sa montre, Jawbone pour ses bracelets et autres accessoires. N’oublions pas que Huawei doit à la fois faire face à son compatriote Xiaomi (qui investit lui aussi massivement dans les objets connectés) mais affronte également sur le segment des smartwatches Samsung, LG et Motorola, propriété de Lenovo.

jawbone-up24-app

De son coté, Jawbone a urgemment besoin de renforcer sa base utilisateurs afin de sécuriser un nouveau tour de table et assainir sa situation comptable. Travis Bogard, VP de la stratégie chez Jawbone, explique :

“Chez Jawbone, notre stratégie a toujours été de créer une plateforme ouverte autour de Up, afin de permettre au plus grand nombre de fabricants de tirer partie de notre logiciel. Nous sommes ravis que cette vision se concrétise avec Huawei, afin de développer la base d’utilisateur de ses objets connectés avec nos applications mobiles.

Via

Partager
A propos de l'auteur