IoTivity : Intel, Samsung & Cisco lancent un standard open-source pour l'internet des objets

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans le cadre de l’Open Interconnect consortium, piloté notamment par Samsung, Intel et Cisco, une première version du code source du standard IoTivity a été publié. Il permettra aux objets connectés de différents fabricants de communiquer entre eux et concurrencera AllJoyn, emmené par Qualcomm, Microsoft et LG.

Alors que cela fait plusieurs mois que la guerre des standards fait rage entre les différents consortium d’entreprises, on pourrait bien être proche du dénouement désormais. Dans ce monde bipolaire de la standardisation, où d’un coté se sont associées une cinquantaine de groupes dont Samsung, Intel et Cisco au sein de l’Open Interconnect Consortium, et de l’autre l’AllSeen Alliance avec notamment Microsoft, LG ou Qualcomm, à l’origine du protocole AllJoyn.

iotivity_logo

Tous ces poids-lourds de l’industrie de l’éclectronique ont un seul objectif : positionner leurs technologies au sein des standards qui vont prochainement être définis afin de s’assurer des revenus futurs. Les projets de standards et de certifications en discussion actuellement visent notamment à interconnecter les différents matériels proposés sur le marché actuellement, qui ne fonctionnement pas encore sous forme d’un écosystème global.

 l’AllSeen Alliance (qui compte une centaine de membres) pèse ainsi de tout son poids pour imposer le protocole baptisé AllJoyn, déjà présent sur quelques objets du marché, utilisant notamment les puces Qualcomm. De l’autre GE, Intel ou encore Samsung (aux côtés d’une cinquantaine d’autres acteurs) veulent pousser IoTivity. Au milieu, certains industriels comme Cisco, ADT, McAfee ou Lenovo ont refusé de choisir et s’investissent au sein des deux collectifs partant du principe qu’il n’y a pas d’obligation de choix et qu’un fabricant pourra tout à fait intégrer les 2 standards à un même objet s’il le désir.

cisco-hq

Avec un peu de retard vis à vis d’AllJoyn, l’Open Interconnect Consortium a donc publié le framework de son propre standard, baptisé IoTivity. Encore à l’état d’ébauche, il ne peut pas encore être immédiatement intégré à des objets connectés déjà commercialisés, mais est davantage destiné à l’information des développeurs qui en conçoivent actuellement. Pour avoir le droit d’afficher le logo d’IoTivity (ci-dessus), leurs produits devront en effet passer par une étape de certification s’ils intégrent le code source nécessaire à la compatibilité d’IoTivity.

Si les 2 solutions sont issues et hébergées par la fondation Linux, on se demande bien pourquoi les débats sont aussi rudes. Open-Source tous les deux, ils ont globalement la même approche technique. Mais c’est ce qui en découlera qui déchaine les passions. Comme il s’agit de middlewares (ou intergiciels en français) faisant le lien entre des applications informatiques de natures différentes, ils pourront supporter –et privilégier le cas échéant– certains modes de connectivité sans-fil comme le BLE, le WiFi, le Zigbee, etc…. sans parler des systèmes d’exploitation ! Là est le débat entre tous ces mastodontes… Concernant IoTivity, on devrait voir les premiers produits certifiés arriver sur le marché à la fin de l’année 2015.

Via – image : shutterstock

Partager
A propos de l'auteur