IoT Valley : A Toulouse, la TIC Valley sera rebaptisée pour fédérer les professionnels

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Fondée il y a plusieurs années à Toulouse, la TIC Valley sera rebaptisée ‘IoT Valley’ pour fédérer les entreprises locales qui dictent le ton dans les objets connectés et espère catalyser la création de services pour l’internet des objets industriel.

Les entreprises High-Tech de la région Toulousaine ont déjà leur champion à Labège, où est installée Sigfox, qui a conçu et déploie un réseau mondial dédié à l’internet des objets. La TIC Valley a d’ailleurs été fondée par son CEO, Ludovic Le Moan, qui a confirmé lors de la Connected Conference à Paris que l’association serait rebaptisée IoT Valley et partagera même de nouveaux locaux, à partir du mois de Septembre prochain.

iotvalley-toulouse

En fédérant les acteurs locaux de l’écosystème des objets connectés, le fondateur de Sigfox espère créer les conditions de la réussite de nouveaux services destinés à l’internet des objets, en complément de la Cité des Objets Connectés qui sera inaugurée à Angers dans 2 semaines. Celle-ci sera plutôt centrée sur le prototypage et la fabrication d’objets connectés (autour d’Eolane).

Le changement d’appellation est déjà immédiat selon Ludovic Le Moan, mais un espace de travail mutualisé et partagé par plusieurs entreprises du secteur sera également inauguré en Septembre. Le Connected Camp, un accélérateur de startups dédié aux objets connectés, remplacera l’actuel Camping, l’incubateur de projets également présent à Paris. A l’issue d’un premier appel à candidatures, la première promotion de startups incubées à Toulouse sera accueillie au début de l’année 2016, et ce pour une durée de 8 mois.

connected-conference-lemoan

Lors d’un échange sur scène à la Connected Conference, Ludovic Le Moan a confirmé que Toulouse ne concurrencerait pas l’initiative d’Angers dans le domaine :

“Nous allons travailler avec la cité de l’objet connecté d’Angers pour proposer un accompagnement complémentaire aux startups. Alors qu’à Angers, l’accent est plutôt mis sur la conception et l’industrialisation, nous nous concentrerons sur les applications et les services autour de ces objets connectés (…) avec la French Tech et la ‘French Touch’ qui nous caractérise… “ 

Partager
A propos de l'auteur