WeOn Glasses : nouveau nom des lunettes connectées ION pour leur lancement

Pinterest LinkedIn Tumblr +

WeOn Glasses sont des lunettes connectées en Bluetooth au smartphone afin de notifier l’utilisateur de certaines informations importantes.

Fin 2013, ION Eyewear présentée les ION Glasses sur IndieGogo, une paire de lunettes connectées permettant une notification en temps réel. Après le succès de la campagne de financement, le public attendait fébrilement l’arrivée de ces lunettes connectées discrètes et designs. C’est maintenant chose faîtes avec cependant une petite modification : le nom. Les ION Glasses se prénomment désormais WeOn Glasses et n’arborent plus le logo de la marque. Analysons tout ça.

weon-16

WeOn Glasses, qu’est-ce que c’est ?

Les WeOn Glasses sont des lunettes connectées équipées d’une LED colorée permettant de notifier en temps réel l’utilisateur. Connectées en Bluetooth 4.0 au smartphone, elles se paramètrent depuis une application mobile dédiée disponible sous iOS et Android. L’utilisateur décide alors qu’elles sont les notifications qu’ils souhaitent voir apparaître devant son oeil comme par exemple la réception d’un message, d’un appel, d’une notification Facebook ou encore d’un mail.

La notification se fait alors par une LED lumineuse qui va s’allumer de la couleur de la notification. Par exemple, une notification Facebook sera bleue tandis qu’une notification d’appel sera rouge. Libre à l’utilisateur de paramétrer la couleur comme bon lui semble.

Mais ces lunettes sont également équipées de deux boutons permettant d’augmenter ou diminuer le volume du smartphone ainsi que de passer à la chanson suivante ou de déclencher l’appareil photo à distance. Une fonction de notification lorsque l’on s’éloigne de son smartphone est également au programme.

Concernant les données techniques, WeOn Glasses offre une autonomie de 7 à 10 jours selon l’utilisation et se rechargent par USB via le port micro-USB. A noter qu’il est possible d’ajouter des verres solaires ou une correction spécifique pour ne pas perturber l’utilisateur dans son utilisation au quotidien.

Découvrez WeOn Glasses en vidéo :

WeOn Glasses dans la réalité, ça donne quoi ?

Depuis leur présentation sur le site IndieGogo, le concept de ces lunettes n’as pas évolué. Une bonne chose pour ceux qui ont investi dans le projet car ils obtiennent ce pour quoi ils ont payé.

Cependant, il est possible de réitérer les mêmes remarques que dans notre précédent article à savoir qu’en aucun cas ces lunettes peuvent remplacer des Google Glass. En effet, les WeOn Glasses se contentent de notifier l’utilisateur et non de lui amener des informations directement devant l’oeil. Il est donc question de deux produits bien différents même s’il s’agit de deux lunettes connectées.

Autre remarque : les corrections. En France, les opticiens font de la marge sur les montures qu’ils vendent à leurs clients. Ici, le client parasite le circuit traditionnel en amenant sa propre monture et en demandant seulement les verres. Pas certains que les opticiens acceptent d’équiper cette monture de verres correctifs ou solaires car ils préféreront vendre les leurs.

weon-11

De même, est-ce que la sécurité sociale acceptera le remboursement d’un dispositif comme celui là ? Précisons qu’il s’agit d’interrogations qui ne concernent que la France et que cela ne remet pas en question l’intérêt de ce produit pour ceux qui ne souhaitent rater aucune notification.

WeOn Glasses, prix et disponibilité

Disponible à partir de Juillet 2014 au prix de 125€ en pré-commande, le WeOn Glasses sont les premières lunettes connectées conçues comme un accessoire de mode connecté. Bien loin du design des Googles Glasses ou des autres lunettes connectées du marché, elles font partie des objets connectés de fashionable computing.

Être connecté tout en étant à la mode est donc possible et à un prix raisonnable. Reste à savoir si les opticiens commercialiseront ce nouveau genre de produits encore vus par beaucoup comme futuristes et conçus pour transformer l’humain en robot. Mais sur ce sujet, chacun est libre de se faire sa propre opinion.

Partager
A propos de l'auteur