ION : Blackberry veut mettre à profit QNX pour l’internet des objets

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Alors qu’on pensait BlackBerry mort et enterré dans le monde de l’électronique grand-public, voilà que l’inventeur du smartphone resurgit là où on ne l’attendait plus. Si les nombreuses qualités de QNX, le système d’exploitation Unix racheté en 2010, n’ont pas permises à BlackBerry de surnager face à l’iPhone d’Apple et aux smartphones de Samsung, elles pourraient lui donner une longueur d’avance en matière d’objets connectés. Le constructeur canadien serait donc désormais tenté de miser tout ce qui lui reste dans un baroud d’honneur avec pour objectif l’internet des objets. All-in !

Projet ION : quitte ou double !

Créé en 1982, le système d’exploitation Unix reste une des passerelles logicielles privilégiée pour les systèmes embarqués dans les voitures connectées. Apple utilise cette technologie pour son service CarPlay et a récemment débauché, non sans mal, un ancien ingénieur de QNX.

Tout en continuant de miser sur QNX, BlackBerry tente le pari de l’internet des objets en lançant le projet ION, une ensemble d’initiatives à destination des entreprises partenaires de BlackBerry leur permettant de connecter les utilisateurs avec leurs terminaux mobiles et services en ligne.

logo-blackberry-noir

Projet ION à la loupe :

Le projet ION s’articule autour de 3 axes de convergence technologique autour de la plateforme QNX. D’un coté une itération de QNX sera lancée pour bâtir une plateforme sécurisée dédiée aux objets connectés et permettant à leurs fabricant d’interroger la base de donnée constituée par les millions de smartphones que Blackberry a toujours en circulation. Blackberry compte également associer au programme ION des opérateurs télécom et des développeurs pour favoriser l’émergence d’un écosystème intégré.

Pour finir, BlackBerry compte intégrer le consortium Industrial Internet Consortium qui a pour mission d’accélérer le développement et la mise à disposition des technologies futures pour l’internet des objets. Blackberry, une des membres fondateurs de l’Application Developer Alliance, compte s’attaquer aux problèmes de sécurité qui touchent les objets connectés depuis quelques mois, notamment en lien avec la gestion des données privées collectées par les objets connectés. Les failles de sécurité béantes ont été révélées par le moteur de recherche Shodan dernièrement.

QNX-blackberry

Que penser du projet ION ?

Avec le projet Ion, BlackBerry contourne habilement les initiatives d’acteurs comme Google avec Android Wear car il n’a de toute manière plus les ressources pour batailler à armes égales avec la firme de Moutain View. Blackberry cherche plutôt à se positionner comme un intermédiaire qualitatif et sécurité sur le segment des applicatifs pour objets connectés. A terme, ION sera une sorte de framework permettant aux entreprises de recueillir et d’analyser les millions de données de leurs clients, tout simplement ! Dans cette mission, il est sûre que la bonne réputation de QNX et sa fiabilité aideront BlackBerry à jouer sa dernière carte dans les meilleures conditions.

source : macg.co

Partager
A propos de l'auteur