Intéractions entre le smartphone et la voiture connectée chez PSA

Pinterest LinkedIn Tumblr +

PSA présente ses dernières innovations en matière de voiture connecté et fait une large place au smartphone au sein de ses véhicules pour faciliter la vie des utilisateurs.

La voiture du futur fait fantasmer beaucoup de monde. Mais de quoi sera-t-elle composée ? Probablement d’un mélange entre la voiture autonome et la voiture connectée. Quelle différence ? La voiture autonome se déplace toute seule, la voiture connectée vous divertit et vous simplifie les interactions (notamment en matière de sécurité). Et force est de constater qu’en plus des voitures qui roulent toutes seules, le groupe PSA a également des arguments à faire valoir en matière de voiture connectée avec notamment deux démonstrations qui nous ont été faîtes.

voiture connectée psa

Les systèmes d’aide à la conduite informatives

CASA qui signifie Car Safety Apps est un projet français dont le but est d’utiliser le smartphone pour améliorer la sécurité au volant. Comment ? En se servant des différents capteurs qui composent le téléphone comme par exemple l’appareil photo ou encore les objets connectés tels que les bracelets connectés.

Quel rapport ? Tous ces capteurs récoltent de nombreuses informations en temps réel. En connectant le smartphone à la voiture, il devient possible de croiser les informations provenant du véhicule avec celles provenant du téléphone. A partir de là, il devient possible d’imaginer diverses solutions afin d’améliorer la sécurité à bord du véhicule.

casa

Par exemple, l’appareil photo du téléphone filme la route et annonce lorsqu’il faut freiner à un stop, tourner mais peut également agir comme un coach en rappelant à l’utilisateur qu’il n’a pas mis son clignotant ou en jugeant la conduite afin d’optimiser la consommation d’essence. Les possibilités sont donc immenses et il ne reste plus qu’aux développeurs d’imaginer de nouveaux usages qui amélioreraient notre sécurité.

Et pour PSA, améliorer la sécurité à bord signifie également utiliser des données des wearables. En effet, si le rythme cardiaque de l’utilisateur diminue (information mesurée grâce une montre connectée ou un bracelet connecté), c’est que celui-ci est en train de s’endormir et par conséquent, il est important de le réveiller avant l’accident.

Le système CASA est donc une plateforme qui sera lancée en 2016 et qui permettra aux développeurs de croiser les données du smartphone et de la voiture pour assurer toujours plus de sécurité. Précisons que certaines données du véhicule ne seront bien évidemment pas accessibles pour éviter les dérives.

citroen-c3

La connectivité multi-devices

A l’heure actuelle, 3 systèmes tentent de se faire une place en Europe : CarPlay d’Apple, Android Auto de Google et Mirror Link des constructeurs automobiles. Pourquoi précisons-nous en Europe ? Tout simplement car d’autres entreprises dans le monde travaillent sur le sujet à l’image de Baidu, le concurrent chinois de Google.

Mais de quoi est-il question exactement ? Le principe de ces différents systèmes est de déporter l’écran du smartphone sur l’écran de la voiture en s’assurant que les applications disponibles soient bien « car compliant », ce qui signifie compatible avec la conduite (à Apple et Google de décider les applications acceptables ou non). Hors de question donc de retrouver Facebook, YouTube ou Angry Birds sur l’écran de la voiture pour jouer dans les bouchons. Mais pourquoi intégrer ces systèmes ? Tout simplement car les interfaces actuelles ne correspondent pas aux attentes du consommateur. Un client Apple est habitué à fonctionner dans l’environnement de la pomme et force est de constater que l’interface des voitures actuelles est bien loin de ce que peuvent proposer les géants de la High Tech.

C’est pour cela que PSA propose à l’utilisateur l’interface de son choix dans son véhicule. Libre à lui de choisir CarPlay, Android Auto ou Mirror Link pour connecter son smartphone à la voiture.

A noter que pour connecter votre téléphone à la voiture, il est nécessaire dans les trois cas de connecter le smartphone avec un câble. Réellement dans les trois cas ? C’était vrai jusqu’à il y a peu car Apple a présenté l’évolution de CarPlay qui permet désormais de déporter les informations de son téléphone sur l’écran de la voiture en utilisant le Bluetooth.

carplay

Et devinez-ce que l’on a pu découvrir chez PSA ? Exactement, CarPlay Bluetooth alors que l’annonce a été faîte il n’y a même pas une semaine. Une petite exclusivité de temps en temps, ça ne fait pas de mal. Le but de PSA est donc de laisser le libre choix à l’utilisateur dans la manière d’interagir avec son smartphone tout en prenant soin de garantir un certain degré de sécurité.

Pour quand ?

Mirror Link est d’ores et déjà disponible depuis 2014 dans certains véhicules du groupe, CarPlay arrivera avant la fin de l’année 2015 et Android Auto ainsi que CASA feront leur apparition en 2016.

Et à la question : sera-t-il possible de rendre les anciens véhicules compatibles ? La réponse est non mais… PSA pourrait réfléchir à adapter le système sur les véhicules déjà en fonction.

Partager
A propos de l'auteur