Pourquoi Intel accumule les acquisitions & partenariats dans l'internet des objets ?

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Antivirus pour montres connectées, cloud de l’internet des objets, puces pour Wearables et objets connectés : les projets d’Intel dans l’internet des objets se multiplient. Une rumeur d’acquisition d’Altera à plus de 10 milliards vient renforcer l’étendue de cette offre.

Les projets d’Intel dans l’internet des objets

  • Une division IoT spécialement dédiée aux projets de l’internet des objets

Intel a créé en novembre 2013 sa division IoT, spécialement dédiée aux projets de l’internet des objets et qui poursuit une croissance soutenue et a le mérite d’imprimer le tempo en matière d’innovation pour tout le groupe. Sur l’année 2014, la division IoT d’Intel a dégagé un chiffre d’affaires de 2,1 milliards de dollars. Une croissance qui progresse de 19 % sur un an contrairement à la division du mobile, qui a causé 4,21 milliards de pertes en 2014. Panorama ci-dessous de quelques-uns des projets développés par Intel autour de l’internet des objets.

Intel_IoT

  • Une smartwatch pour les sportifs

Intel nous annonçait en mars 2014 avoir racheté la smartwatch Basis pour plus de 100 millions de dollars. La smartwatch Basis, développée en 2013, est une montre connectée destinée aux sportifs, dotée d’un grand nombre de capteurs permettant de mesurer très précisément les indicateurs physiques et les niveaux d’efforts fournis.

basis-peak-2

  • Un tee-shirt connecté

A l’occasion de la Code conference qui s’est déroulée en mai 2014 dans le sud de la Californie Brian Krzanich est apparu sur scène portant un T-shirt connecté qu’Intel comptait commercialiser dès l’été 2014 pour prendre pieds sur le segment des vêtements connectés.

Mike Bell avec Walt Mossberg & Kara Swisher

Mike Bell avec Walt Mossberg & Kara Swisher

  • Un robot humanoïde connecté et open-source à imprimer en 3D chez soi

Intel a dévoilé en mai 2014 Jimmy, un robot capable de se mouvoir et de parler. Open-source, Intel livrera les composants nécessaires à l’assemblage du robot Jimmy ainsi que les plans de fabrication des pièces d’assemblage que l’utilisateur devra créer lui-même à l’aide de son imprimante 3D en DIY (Do-it-Yourself). Le robot Jimmy pourra ensuite être programmé pour chanter, danser, servir de traducteur, envoyer des tweets ou même servir une bière à son propriétaire.

Jimmy_boston 2.jpg

  • Des écouteurs qui mesurent le rythme cardiaque

Intel a annoncé en Août 2014 un partenariat avec la société du rappeur 50 cent, SMS Audio (créée 3 ans après la création de la marque Beats par Dr. Dre, rachetée par Apple) et visant à commercialiser des écouteurs audio connectés baptisés BioSport. Les écouteurs intègrent des capteurs biométriques permettant de surveiller la fréquence cardiaque de l’utilisateur et éviter de porter une sangle abdominale, assez peu pratique et gênante. L’application mobile compagnon pour les smartphones pourra même diffuser la musique en rythme selon les constantes vitales du sportif qui les portes.

biosport-in-ear-3

  • Un bracelet connecté de luxe

Intel a dévoilé en septembre 2014 MICA, un bracelet connecté haut de gamme en partenariat avec Open Ceremony. Par certains aspects, MICA est plus proche d’une montre connectée que d’un bracelet de quantified self. MICA dispose d’un écran incurvé d’1,6 pouces situé à l’intérieur du bracelet, d’une connectivité 3G permettant notamment de passer et recevoir des appels, d’envoyer des SMS, des emails ou accéder aux réseaux sociaux de manière autonome.

mica-intel-1

  • Un modem 3G miniature pour les objets connectés

Intel a lancé en septembre 2014 le plus petit modem 3G jamais conçu. Baptisé XMM 6255, ce modem prend l’apparence d’une puce de 300 mm² de surface, permettant aux objets connectés d’accéder aux réseaux 2G et 3G pour un débit à hauteur de 7.2 Mbit/sen réception de données, et de 5.6 Mbit/s en émission. Intel a annoncé positionner son modem sur des usages liés à l’Internet des objets: des applications grands publics tels que les wearables ainsi que des applications industrielles (capteurs et équipements de mesures).

intelxmm

  • Un investissement dans 5 startup chinoises développant des objets connectés

Intel a annoncé en octobre 2014 qu’Intel Capital (son fond d’investissement) allait investir près de 28 millions de dollars dans 5 startup chinoises spécialisées dans les objets connectés. Les 5 sociétés choisies par Intel pour recevoir ce coup d’accélérateur se partageront ainsi la somme de 28 millions de dollars. Sont concernées : EyeSmart (scanners d’iris pour les objets connectés), Appscom (fabricant de wearables intelligents), Lewa (adapte Android aux smartphones chinois), Ailiao Information Technology et Fibocom Industrial Development (deux fournisseurs de services de communication mobile).

intel-capital

  • Intel, membre fondateur de l’Open Internet Consortium

L’Open Internet Consortium est un groupement d’entreprises travaillant à la définition d’un ensemble de standards permettant d’assurer la connectivité sécurisée et l’interopérabilité des objets connectés.  En plus d’Intel, Dell, Samsung Electronics, Atmel, Wind River, Cisco, Acer, MacAfee, MediaTek participent également à ce consortium. Le consortium a publié en janvier dernier une première version du code source du standard IoTivity, qui permettra aux objets connectés de différents fabricants de communiquer entre eux.

OIC

  • Des lunettes connectés en partenariat avec Luxottica

A l’occasion de la NYT International Luxury Conference qui s’est tenue en décembre 2014, Intel a révélé son association avec Luxottica (à l’origine des plus grandes marques “eyewear” comme Ray-Ban, Persol, Oakley, etc.) pour développer des technologies intelligentes autour de l’optique et des lunettes intelligentes.

intel-luxottica-wearable

  • Une plateforme Cloud pour l’internet des objets

Intel a lancé en décembre 2014 sa propre plateforme d’agrégation de données en provenance de l’infrastructure Intel pour l’internet des objets. Celle-ci permet de stocker et d’analyser les données récoltées afin d’en tirer des informations utiles à l’amélioration de son mode de vie, de sa santé ou de sa condition physique. La solution proposée par Intel à leurs créateurs est complète et va des microprocesseurs, à l’interface de stockage en passant par le portail de visualisation des résultats récoltés.

Intel a d’ailleurs annoncé lors du dernier Mobile World Congress un partenariat avec Ericsson pour développer les technologies Cloud et les Datacenters.

20150302_124317

  • Un mini-PC pour les objets connectés

Intel a développé Edison, un mini-PC pas plus grand qu’une carte SD destiné à l’internet des objets. le PC Edison intègre soit un processeur Quark soit un processeur Atom surarchitecture Silvermont gravé en 22 nm, dual-core cadencé à 500 MHz.

Intel_Edison_Quark_CES_2014-1

  • Une puce électronique pour les wearables

Le CEO d’Intel, Brian Krzanich a annoncé la distribution de Curie, une puce pour les wearables, au cours du deuxième semestre 2015. Le produit intégrera un SoC basse consommation Intel Quark, un module Bluetooth Low Energy, des capteurs de mouvements, et des echnologies de chargement de batteries. Le Curie sera accompagné du kit de développement Intel IQ, incluant des sets d’algorithmes pour la gestion des devices, les apps mobiles, l’intégration dans le cloud (management, analytics) et aussi 2 composants orientés biométrie et connectivité . Cette nouvelle puce n’est pas aussi puissante que l’Edison, mais l’usage des wearables ne l’exige pas.

intel-curie-microchip-puce-wearables

  • Un antivirus pour montres connectées

Intel a annoncé lors du dernier Mobile World Congress avoir développé un antivirus, McAfee Mobile Security, pour renforcer la sécurité de la montre LG Watch Urbane LTE. En plus que de détecter et d’éviter  les virus, la solution comprend des fonctions qui permettent de bloquer l’utilisation de la montre en cas de vol, de la localiser et d’effacer les données à distance.

Lantiq_branded_Chip

  • Rachat de Lantiq, spécialiste des puces pour objets connectés

Le mois dernier, nous vous parlions de cette nouvelle annoncée par Reuters, selon laquelle Intel serait sur le point de racheter le fabricant allemand de semi-conducteurs Lantiq pour un montant non communiqué. Lantiq est spécialisé dans la fabrication de semi-conducteurs pour l’internet des objets et le M2M.

lemoptix

17 mars 2015 : l’acquisition de Lemoptix

Intel vient de racheter Lemoptix, jeune entreprise connue pour sa technologie de microprojecteur à laser. Avec cette opération, Intel acquiert la technologie complémentaire à celle mise au point par Composyt Light Labs (entreprise également rachetée par Intel en janvier dernier !) qui a développé un système d’affichages portables ultra-compacts (pouvant être utilisé par exemple pour des lunettes connectées). Le prototype de lunettes connectées Composyst intégrait le micro projecteur laser, conçu justement par Lemoptix. Cette acquisition pourrait être le fruit de la technologie d’une nouvelle version de lunettes connectées Intel.

altera

27 mars 2015 : l’imminente acquisition d’Altera

Dans un article de Wall Street Journal paru vendredi 27 mars, il apparaît qu’Intel serait en “négociations avancées” pour acheter Altera pour plus de 10 milliards de dollars : la plus grosse acquisition du groupe après McAfee en 2011 pour un montant de 7,7 milliards de dollars. Altera est un des fabricants leaders de puces programmables FPGA (field-programmable gate arrays). La particularité de ces puces est d’être programmables par le client pour qu’il puisse implémenter les fonctions qu’il désire à moindres frais. Ces puces trouvent applications dans les data centers, les réseaux de communication mais aussi dans les voitures connectées.

Partager
A propos de l'auteur