Intel et Luxottica collaborent pour créer le futur des lunettes connectées

Pinterest LinkedIn Tumblr +

A l’occasion de la NYT International Luxury Conference qui se tient à Miami en ce moment, le géant des microprocesseurs Intel a révélé qu’il allait s’associer à Luxottica pour développer des technologies intelligentes autour de l’optique et des lunettes intelligentes.

Intel, géant de l’électronique et acteur majeur de l’internet des objets en 2014, a donc décidé de révéler son association avec Luxottica (à l’origine des plus grandes marques “eyewear” comme Ray-Ban, Persol, Oakley, etc.), déjà partenaire de Google depuis quelques mois pour ses lunettes connectées. Le spécialiste de l’optique cherche semble-t-il a diversifier ses pistes de recherche et tente de ne plus mettre tous ses oeufs dans le même panier après que Google ait opéré un revirement stratégique concernant les Google Glass. Ce dernier a notamment abouti à la fermeture des magasins de Google Glass à San Francisco, Londres ou New-York.

intel-luxottica-wearable

L’objectif de Luxottica :

L’objectif de Luxottica (leader mondial des montres) est, dans les 5 ans à venir, de devenir l’acteur incontournable du secteur de l’optique connectée. Luxottica confirme son intérêt stratégique pour les « lunettes du futur ». Le groupe présidé par Leonardo del Vecchio a annoncé hier, que l’accord de collaboration pluriannuel signé avec le fabricant Intel avait pour but de « conjuguer technologies intelligentes et montures haut de gamme, de luxe ou sportives ». Les premiers produits nés de cette alliance stratégique seront commercialisés dès 2015. C’est logique dans la mesure ou le pivot de Google vise à s’éloigner de marché grand-public, précisément celui visé par Luxottica.

Après le rachat du site américain Glasses.com en janvier 2014, le groupe italien Luxottica avait annoncé en Mars dernier sa volonté de collaborer avec Google en vue de commercialiser ses nouvelles lunettes interactives en réalité augmentée à partir de 2015, notamment sous les marques Ray Ban et Oakley, mais cela n’aura sans doute finalement pas lieu rapidement.

google-glass-600

La vision d’Intel pour les Wearables :

Intel participe également à la conception de la prochaine génération de Google Glass, ses puces remplaceront d’ailleurs celles de Texas Instruments, qui équipent l’actuelle génération de Google Glass. dans la prochaine version du produit, selon un article paru cette semaine dans le Wall Street Journal. Depuis sa prise de fonctions en Octobre, Massimo Vian a amorcé un virage technologique au sein de Luxottica, affirmant que, “à l’avenir, les lunettes comportant des composants électroniques feront partie de notre monde.

C’est un peu aussi la vision d’Intel dans le monde des Wearables ; le géant a concédé des investissements colossaux au cours des derniers mois pour s’implanter dans l’internet des objets, en rachetant les montres Basis ou en lançant un bracelet connecté de luxe baptisé MICA avec Open Ceremony.

sources : luxottica / techcrunch

Partager
A propos de l'auteur