Le rapport des Français aux objets connectés étudié par Doctissimo

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Doctissimo et l’agence Les Infiltrés ont étudiés le rapport des Français aux objets connectés. Les catégories favorisées par les consommateurs demeurent liés à la santé, à l’entretien de sa forme ou au maintien à domicile des personnes âgées.
Si 95% des Français déclarent avoir déjà entendu parler des objets connectés, seulement 25% peuvent en donner une définition même approximative, d’après une étude réalisée par Les Infiltrés et Doctissimo.
Dans l’infographie ci-dessous, 6 populations réparties selon leur rapport aux objets connectés ont été identifiées :

  • Parmi les « Ultras-Connectés » : les passionnels ou les fonctionnels ;
  • Parmi les « Apprentis connectés » : les précoces ou les suiveurs ;
  • Parmi les « Réfractaires », les anti-gadgets ou les craintifs.

Si l’étude relève logiquement que les Français ont de fortes attentes quant à l’utilité réelle des objets connectés, notamment en matière de maintien à domicile des personnes âgées et de prévention santé, d’autres résultats sont plus surprenants.
En particulier : 65% des interrogés déclarent être mal informés sur les objets connectés (on ne peut pas être partout, hein…).
Au delà, le sujet des objets connectés semble encore loin d’être devenu un sujet de discussion ‘populaire’ où chacun se sent le droit de s’exprimer librement.
Sans surprise, les objets connectés liés à la mesure de l’activité physique sont les plus appréciés, même si les chiffres relatifs à la rétention d’usage demeurent faibles, notamment en raison du manque d’accompagnement et de contenus adaptés et favorisant l’utilisation prolongée.

Via

Partager

Laisser un commentaire