L’impression 3D à la conquête de l’industrie de la mode

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Inventée dans les années 2000, l’impression 3D a commencé à se démocratiser dans les années 2010. Depuis, de nombreuses industries se sont emparées de cette technologie innovante. La mode fait partie de ces secteurs. En effet, l’impression 3D permet à la mode d’élargir son champ des possibles. Aussi bien dans les processus de création, de fabrication que de production, la fabrication additive a définitivement un rôle à jouer pour les industriels du prêt-à-porter. Des créateurs comme Danit Peleg utilisent déjà cette technologie pour créer des imprimés en 3D, tandis que la NASA a pour projet d’imprimer des codes mailles en 3D pour les combinaisons de ses cosmonautes. De même, de nombreuses pièces peuvent être construites avec des pièces de Fraisage CNC et Tournage CNC, permettant aux créateurs de produire des prototypes sur mesure. Dans cet article, découvrez pourquoi et comment l’impression 3D part à la conquête de la mode !

La fabrication de chaussures

De nombreuses marques de chaussures ont déjà investi dans la fabrication additive pour concevoir des modèles de chaussure à la pointe de la technologie et du design. Par exemple, Adidas s’est associé avec la startup californienne Carbon. L’objectif : imprimer une série de chaussures en 3D – Futurecraft 4D. La technologie d’impression mise au point par Carbon a permis de créer un modèle complexe avec une semelle intercalaire en treillis. Celle-ci apporte un grand confort aux pieds, en plus d’améliorer la performance, notamment les capacités d’amortissement.

La fabrication de lunettes

La fabrication additive s’invite aussi dans l’optique. Elle apporte de nombreux bénéfices à ce secteur qui se veut aussi bien technologique que créatif. De nombreux lunetiers l’utilisent déjà, à l’image de la marque ic! Berlin dont la collection I See Exoskeleton propose des modèles de lunettes fabriqués en une unique pièce. Le lunetier Hoet s’est également associé à la startup japonaise Yuniku. Ensemble, ils ont conçu un modèle minimaliste au design scandinave. Un rendu structurel bluffant, léger, qui devrait plaire aux perfectionnistes.

Quand l’impression 3D repousse les limites de la mode

Que ce soit pour les vêtements, les accessoires de mode ou les chaussures, la fabrication additive permet de repousser les limites de la mode. La seule limite des créateurs est désormais leur imagination. Ils peuvent créer des modèles ultra-personnalisés et s’affranchir des contraintes géométriques en créant des formes complexes, qui s’imbriquent parfaitement.

Aussi, l’impression 3D permet de créer des pièces durables, résistantes, qui résistent davantage aux temps. Les créateurs peuvent donc plus facilement s’investir pour une mode éthique et écoresponsable, sans pour autant sacrifier le design des vêtements et accessoires.

Enfin, cette technologie autorise de modéliser des pièces qui conviennent à toute sorte de morphologie. Pour l’industrie de la mode, il s’agit d’autant d’opportunités pour proposer des habits sur mesure et des impressions à la demande.

Partager

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire