iHealth lance deux nouveaux tensiomètres connectés

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Prendre soin de sa santé et de son corps est une véritable tendance avec l’émergence des smartphones et des objets connectés. Cependant, il faut parfois choisir entre mobilité ou sédentarité concernant les objets que l’on utilise. Les objets dédiés au sport sont plutôt mobiles tandis que ceux utilisés pour la santé restent bien souvent à la maison à l’image des balances et autres tensiomètres. Mais cela va changer avec l’apparition de deux nouveaux tensiomètres de la société iHealth . Analysons tout ça.

iHealth, qu’est-ce que c’est ?

Contrairement à beaucoup de marques qui donnent des noms à leurs produits, la société iHealth fait le choix de commercialiser tous les produits sous sa marque. Cela peut risquer de créer une confusion mais permet également d’imposer une marque forte. Il est donc question ici de deux tensiomètres : le « Tensiomètre de Poignet sans fil » et le « Tensiomètre sans fil » à porter sur le biceps.

Les deux accessoires peuvent donc se porter durant une pratique sportive (séparément de préférence pour éviter de ressembler à Iron Man en armure) et permettent de voir sa tension artérielle. Les informations sont envoyées par Bluetooth 3.0 (dommage, pas de 4.0, un choix pour être compatible avec le plus de devices possible probablement) à l’application iHealth MyVitals commune à tous les produits de la marque. Elle permet de stocker toutes les informations mesurées et de les partager avec ses proches ou son médecin. Un véritable outil de télé-santé en somme. Et qui dit iQuelque chose, signifie qu’il s’agit de produits conçus pour l’environnement iOS d’Apple uniquement.

iHealth dans la vie quotidienne, ça donne quoi ?

Il ne s’agit pas ici d’accessoires que l’on va porter tous les jours dans notre vie quotidienne à l’inverse des bracelets de « quantified self » comme le Nike+ FuelBand ou le Jawbone Up. Il est question de produits pour « mesurer et suivre sa tension systolique / diastolique, sa fréquence cardiaque, son onde de pouls et le temps de mesure » selon le constructeur.

Ce sont donc des produits dédiés à la télé-santé permettant d’obtenir des données normalement recueillies par un médecin avec la possibilité de visualiser les résultats sous forme de graphiques. On imagine donc l’utilisation de ces produits pour les personnes souffrant de problèmes cardiaques. A noter que ces accessoires peuvent être utilisés durant le sport mais qu’ils se révéleront rapidement gênants (du moins celui prévu pour le poignet). On s’imagine mal faire du tennis avec un tensiomètre accroché au poignet, cela deviendrait vite encombrant.

L’utilisation devient donc un peu plus limitée. Les produits iHealth se présentent plus comme des accessoires à utilisation bien spécifique, ce qui est loin d’être une tare mais plutôt une bonne chose car l’outil ne s’éparpille pas à proposer 50,000 fonctions superflues. Il est question ici de mesurer la tension, un point c’est tout. Et force est de constater que le job semble amplement rempli. Well done.

ihealth poignet appli   ihealth brassard appli

En conclusion

L’idée d’avoir un tensiomètre transportable est une idée très ingénieuse mais cible un marché de niche. En effet, tout le monde n’a pas besoin d’un tensiomètre dans sa vie quotidienne. La tension est, pour un grand nombre de personnes, seulement prise par le médecin lors de la visite médicale. La cible est donc les personnes ayant des problèmes de tensions et qui auraient besoin d’un outil de monitoring pour éviter un drame ou simplement pour faire attention à sa santé. L’application permet de suivre son activité physique et prend également en compte l’alimentation de l’utilisateur dans la mesure. A voir ce que cela donne dans la réalité. Concernant le prix, le tensiomètre de poignet  est commercialisé à 79.95€ et la version brassard à 99.95€. Des prix loin d’être excessifs. A noter que les deux produits ont bénéficié d’un design très soigné dans la plus pure tradition des produits destinés aux appareils à la pomme.

Partager
A propos de l'auteur