[CES] Smart Home : IFTTT veut conquérir la maison connectée avant Google

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le CES à peine achevé, il est temps de dégager les quelques conclusions qui s’imposent. Or, un mot était sur toute les lèvres des exposants pour décrire les possibilités offertes par leurs objets connectés : IFTTT !

Cet acronyme désigne à lui seul une infinité de possibilités. Avec lui, chacun paramètre des recettes permettant d‘automatiser des actions en fonction de règles de déclenchement. IFTTT est sans aucun doute l’un des grands gagnants de l’engouement généré par les objets connectés au CES 2015. Ce service, co-fondé par Linden Tibbets, est aussi simple que flexible, ce qui en fait une plateforme toute indiquée pour réaliser des scénarios domotique ; ça tombe plutôt bien puisque le ‘smart home’ est justement un des axes privilégiés par IFTTT pour son développement.

ifttt-smart-home-ces

Qu’ils s’appellent Netatmo, Withings, Belkin WeMo, Sen.se (lire notre test de Mother) ou encore MyFox, ils étaient nombreux à mettre en valeur leur compatibilité avec IFTTT (pour If This Then That) afin d’illustrer la multi-compatibilité de leurs accessoires destinés à connecter la maison. C’est presque devenu un standard à qui veut proposer un produit domotique. Lancé il y a 3 ans, IFTTT –qui a levé 30M$ en Août 2014– est petit à petit en train de s’imposer comme un levier puissant d’unification de l’internet des objets et des équipements de Smart Home, alors même que la bataille des standards fait rage entre les grands fabricants. Pour son co-fondateur qui a participé à un panel dédié à la maison connectée :

Notre métier, c’est de créer des connexions simples entre services et appareils que nous utilisons tous les jours. Et les connexions les plus cool que nous créons aujourd’hui concernent l’internet des objets et la maison connectée. Nous permettons aux gens d’être créatifs en utilisant les services et produits qui les entourent”.

step-1-ifttt

Les recettes créées par les fabricants et utilisateurs sont disponibles publiquement au sein d’un annuaire à l’usage des autres inscrits au service (gratuit) où chacun peut consulter la liste des connexions les plus populaires. En 2014, environ 15 millions de recettes étaient utilisées quotidiennement sur les 160 canaux disponibles.

ifttt-channels

Dans le cadre de sa stratégie de rentabilité, Linden Tibbets a confirmé à L’Usine Digitale qu’IFTTT réfléchissait cependant à “la mise en place d’un service premium payant en 2015“, qui permettra notamment de gérer des accès multi-comptes ou mettre en place des chaines d’événements plus complexes. Selon ses afirmations, le nombre de canaux disponibles sur IFTTT devrait fortement augmenter en 2015. IFTTT devrait notamment beaucoup miser sur les nouvelles formes d’interfaces de homme-machine : contrôle par la voix (Wit.ai vient d’être racheté par Facebook), les gestes ou même des technologies détachés de tout matériel.

Partager
A propos de l'auteur