L'Idate compte 42 milliards d'objets connectés installés en 2015

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les prévisions de l’Idate concernant le marché mondial de l’internet des objets estiment qu’en 2015, il existe une base installée de 42 milliards d’objets connectés dans le monde.

Avec un taux de croissance annuel moyen de 14%, l’Idate prévoit que le marché mondial des objets connectés devrait progresser à ce rythme pour les 10 prochaines années au moins.

Si l’Idate compte environ 42 milliards d’objets connectés en 2015, ils pourraient être jusqu’à 155 milliards en 2025, avec l’avènement des solutions de télémesure à distance et la démocratisation des capteurs dans de nombreux secteurs industriels.

smartwatch-train-iot

L’hypercroissance de l’IoT

Evidemment, la minorité de ces objets connectés seulement sera dévolue au secteur B2C, les particuliers ayant encore quelques difficultés à se projeter dans un monde où chacun possèdera entre 6 et 10 objets connectés par personne. Selon Samuel Ropert, responsable des analyses M2M et IoT de l’IDATE :

« si l’Internet Of Things est un concept fort, cela ne définit pas pour autant un marché en soi. En effet, l’IoT regroupe de nombreux domaines très différents, qui doivent être étudiés séparément pour bien analyser leurs spécificités et leurs réels potentiels de croissance. »

L’analyse des différents éléments de la publication de l’institut montre que le segment « Internet of Objects » domine largement le marché de l’IoT (80%), en raison d’une forte adoption par de nombreux secteurs d’activité.

internet-des-objets-iot-tablette

Wearables : 1% des volumes !

Le segment des « Connected information devices » représente quant à lui près de 13 % des volumes d’objets connectés installés et le « M2M » compte pour seulement 6% de la base installée à l’heure actuelle. La faute notamment aux nombreuses annonces de lancement de réseaux de communication bas-débit mais dont la plupart ne sont pas encore opérationnels, à part celui du toulousain Sigfox.

Très présents dans l’actualité, les « Wearables & connected objects » représentent paradoxalement le plus petit marché en volume. Ce marché, qui est aussi le plus récent, compte pour environ 1% du volume d’objets connectés dans le monde en 2015. En revanche, c’est le segment qui enregistre la plus forte croissance des ventes, avec un taux annuel moyen de 30% d’ici 2025.

Une nouvelle segmentation du marché de l’IoT

Dans son rapport, l’Idate propose de décomposer le marché de l’internet des objets en 4 domaines :

  1. « Consumer »,
  2. « Business »,
  3. « Siloed connectivity » (connectivité verticale)
  4. « Interconnected connectivity » (connectivité horizontale)

En séparant à la fois les objets connectés selon leur débouché (B2C ou B2B) et le type de connectivité (ouvert ou fermé) vertical ou horizontale, l’Idate propose ainsi une nouvelle segmentation des marchés clés de l’IoT, que l’institut cible comme étant :

  • le M2M,
  • les Wearables,
  • L’IoT Industriel,
  • le Smart Home.

Via – images : 1 / 2 / 3 / 4

Partager
A propos de l'auteur