IoT for Automotive : IBM lance une solution d'analytics pour les voitures connectées

Pinterest LinkedIn Tumblr +

IBM annonce le lancement d’une nouvelle solution d’analytics basée dans le cloud, permettant d’analyser les données issues des voitures connectées, pour proposer des services de maintenance prédictive et de diagnostic temps-réel.

Selon eWeek, IBM vient d’annoncer le lancement de son offre IoT for Automotive. Quelques jours après que Salesforce annonce son offre IoT Cloud, c’est au tour d’IBM d’annoncer une offre spécialement dédiée à l’internet des objets. Et le choix du secteur automobile n’a rien d’anodin.

IBM a annoncé la semaine dernière la création de 2 nouvelles divisions, consacrées à l’IoT et à l’Education.

IBM_Blue_Gene_P_supercomputer

Les voitures représenteront 1% des objets connectés dans le monde en 2020selon Gartner. Masternaut (plus grand fournisseur de solutions télématiques au Royaume-Uni) a de son coté mené une enquête avec Atomik Research sur les habitudes de conducteurs.

Elle révèle que 68% des conducteurs ne verraient pas d’inconvénients à installer un système de tracking dans leur véhicule, mais seulement 17% d’entre eux en auraient dans leur voiture professionnelle et 11% dans leur voiture personnelle utilisée pour le travail.

IBM-logo

D’ici à 2020, les revenus provenant de la vente de services pour et au sein des véhicules connectés devraient atteindre 152 milliards de dollars selon un récent rapport de Business Insider. Tous les constructeurs travaillent ainsi actuellement au développement d’un bouquet de services et de fonctionnalités premium à proposer à leurs clients durant la durée de vie de leurs véhicules.

C’est sans doute la raison pour laquelle IBM se propose dès à présent de leur faciliter la vie en mettant à leur disposition un service d’analytics basé dans le cloud, permettant d’analyser d’important volumes de données en provenance de leurs clients automobilistes.

verizon-vehicle-voiture-connectee

Grâce à l’étude fine de ces données, les constructeurs devraient être capable de proposer des services à haute-valeur ajoutée à leurs utilisateurs, comme de la maintenance prédictive ou des diagnostics de panne en temps-réel. Selon une récente estimation, General Motors estime ainsi qu’il peut espérer réaliser 350 millions de revenus additionnels au cours des 3 prochaines années en exploitant les données de ses voitures intelligentes.

Les services connectés de sécurité en voiture représentent actuellement $13 milliards de CA et sont amenés à grossir davantage.

Via

Partager
A propos de l'auteur