IBM et ARM vont collaborer dans l’internet des objets industriel

Pinterest LinkedIn Tumblr +

IBM, qui édite une plateforme cloud pour l’internet des objets connectés, conclue un partenariat avec ARM pour renforcer son offre au sein de l’IoT Foundation.

ARM et IBM avaient déjà annoncé cette année le lancement d’un « starter kit » destiné aux entrepreneurs et aux startups cherchant à prototyper des objets connectés. En s’associant à nouveau au fondeur britannique ARM, l’américain IBM compte notamment proposer de nouvelles fonctionnalités pour la gestion des risques et l’analyse des données issues des objets connectés.

ARM-ethernet-starter-kit

Cette offre, basée sur les services de la plateforme BlueMix d’IBM, concerne la configuration, la sécurisation, e fonctionnement, et l’analyse des données des objets connectés. Tous les systèmes distribués IoT utilisant la plateforme Bluemix d’IBM sont concernés.

Ces mêmes clients seront dorénavant publiquement encouragés à recourir aux processeurs de la gamme Mbed d’ARM, conçue spécifiquement pour les objets connectés à  faible puissance. ARM a également racheté récemment l’israélien Sansa et le néerlandais Offspark pour augmenter la sécurité de ces capteurs.

Les processeurs Mbed sont idéalement adaptés pour les appareils industriels (comme des capteurs météorologiques par exemple) selon IBM car ils ont une très petite consommation d’énergie. La plateforme IoT Cloud d’IBM reconnaitra les appareils fonctionnant sur une puce Mbed signée ARM, sans besoin de configuration.

IBM_Blue_Gene_P_supercomputer

Les données recueillies pourront être utilisées pour le pilotage, la gestion et l’optimisation des dispositifs puis être analysées afin de trouver des moyens d’améliorer les systèmes industriels. La plateforme permettra aussi l’envoi d’alertes aux utilisateurs dans le cadre d’applications variées, comme dans le cas de scénarios de maintenance préventive des équipements.

Avec ce rapprochement IBM-ARM au sein de l’IoT Foundation, combinant le savoir faire reconnu d’ARM et l’experience d’IBM (dans de nombreux domaines tels que l’énergie, la finance, etc) de nouvelles normes pourraient bien apparaitre de facto, devenant rapidement internationales. 

Un pavé lancé dans la marre d’Intel, principal concurrent et cible de cette entente.

Via

Partager
A propos de l'auteur