Le concept de train Hyperloop arrivera dès 2018, en Asie et au Moyen-Orient

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Tout droit sorti de l’imagination d’Elon Musk, le projet Hyperloop vise à mettre au point un système de transport ultra-rapide à l’aide de capsules posées sur des coussins d’air et circulant à très grande vitesse dans des tubes sous pression. Le projet avancerait désormais bien…

De passage il y a quelques jours en Europe lors de la conférence Hello Tomorrow, Dirk Ahlborn, PDG de la société Hyperloop Transport Technologies, a déclaré que les premiers trains Hyperloop feront leur apparition en Asie et au Moyen-Orient, où il semble plus facile de faire naître de tels projets innovants car le contexte politique s’y prête. A l’image de la SNCF pour RFF en France, Hyperloop Transport Technologies sera chargée de l’exploitation de ce système de transport, que les ingénieurs espèrent tester en Asie puis essaimer un peu partout dans le monde. On pourrait ainsi relier San Francisco à Los Angeles en 30 minutes.

hyperloop-1

Un train révolutionnaire

En France, cette distance correspond  à peu près au trajet entre Paris et Marseille, qu’on parcourrait alors à la vitesse de 1 200km/h pendant plus de 70% du temps de trajet trajet. Plus écologique que l’avion, plus rapide et ponctuel que le train et moins cher qu’un véhicule personnel, Hyperloop veut véritablement changer les paramètres du transport. L’électricité nécessaire à l’alimentation d’Hyperloop serait en effet produite par des panneaux photovoltaïques.

Les passagers seraient embarqués par nombre de 30  au sein de capsules hermétiques, propulsées dans le tube Hyperloop à la demande. Avec un train de 40 capsules au départ toutes les 2 minutes Hyperloop sera capable de transporter 840 personnes par heure pour moins de 20€ chacun selon Dirk Ahlbornsoit 7,4 millions de passagers par an.

autoroute-ultrafast

Une conception inédite

Imaginé par Elon Musk et un petit groupe de visionnaires, le projet Hyperloop à dès le début chamboulé les méthodes d’innovation conventionnelles. Le projet Hyperloop a lancé un grand appel à volontariat, visant à réunir les meilleurs ingénieurs du monde. Tous les talents intéressés par la contribution au projet ont été invité à participer à la première phase de développement technique, sans être payés !

En contrepartie, chaque contributeur recevra des actions de la future société créé pour Hyperloop. Elle devrait rapidement lever beaucoup d’argent pour se déployer, en commençant dès le mois prochain avec 50 millions de dollars, puis 500 millions au second semestre de 2016.

A cette date, tous ceux qui auront mis la main à la pâte au départ seront donc millionnaires ;)

Via – image : shutterstock

Partager
A propos de l'auteur