Honda va tester ses voitures autonomes en Californie

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le constructeur automobile japonais Honda a obtenu l’autorisation de tester ses voitures autonomes sur les routes ouvertes de l’état de Californie, aux États-Unis.

Dans le sillage de la Google Car, Reuters indique qu’Honda vient d’obtenir l’autorisation de l’état fédéral de l’ouest des Etats-Unis pour tester à son tour ses véhicules autonomes sur les routes de la côte Pacifique. Tandis que la voiture autonome de Google est déjà en train de se confronter aux routes du Texas, le constructeur japonais est l’un des premiers à débarquer sur les terres du moteur de recherche.

google-car-california

Les expérimentations en la matière sont pourtant nombreuses : Uber travaille sur sa propre technologie à Pittsburgh ou avec l’université d’Arizona et une coalition de constructeurs traditionnels a construit Mcity dans le Michigan, un décor entier recréant toutes les situations propices au développement de voitures intelligentes et sans-chauffeurs.

Selon plusieurs sources, Apple aurait de son coté privatisé une ancienne base militaire pour réaliser ses tests à l’abri des regards indiscrets.

Honda espère rapidement reprendre l’avantage dans ce secteur, notamment grâce à son expérience gigantesque dans l’automobile, la fabrication de motos ou de moteurs de tracteurs, etc. Il y a environ un an, Honda avait présenté la technologie Honda Sensing permettant de détecter les obstacles sur la route par l’intermédiaire de la combinaison d’une caméra et d’un radar laser.

honda-suv-thailand

Encore très discret quant à ses ambitions sur le marché de la voiture autonome, Honda devrait rapidement avancer ses pions si ses premiers essais californiens se passent comme prévu.

Le japonais a déjà entériné l’ouverture d’un centre de R&D dédié à l’automobile dans la Silicon Valley, preuve que la voiture intelligente est considérée comme un segment d’avenir par toute l’industrie.

Via – image : shutterstock

Partager
A propos de l'auteur