Le robot autostoppeur HitchBot a été décapité, l'expérience tourne court aux USA

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le robot autostoppeur Hitchbot faisait l’objet d’une étude. Celui-ci ne repose que sur le bon vouloir et la gentillesse des automobilistes pour l’embarquer jusqu’à sa destination finale. Un périple que s’est achevé aux abords de Philadelphie, où l’appareil a été retrouvé décapité.

Le robot a été retrouvé au cours de la nuit, vandalisé quelques jours seulement après son entrée aux Etats-Unis et alors qu’il avait traversé l’Allemagne et le Canada l’été dernier sans encombre.

hitchbot-robot

Conçu par des chercheurs de l’Université Reyerson de Toronto, ce robot autostoppeur vise à étudier la bienveillance des humains envers les robots. Au Canada, HitchBot était ainsi parti d’Halifax le 27 juillet et avait rallié Victoria en 26 jours grâce à la gentillesse des automobilistes, plutôt réceptifs aux demandes de ce robot doté de la parole mais pas de moyen de locomotion autonome.

hitchbot-500px

Au cours de l’expérience, Hitchbot patientait fréquemment au bord de la route en attendant qu’un individu accepte de l’avancer tout au long de son étape du jour. Mais aux Etats-Unis, l’aventure a tourné court : le robot a entamé sa traversée il y a seulement quelques jours à partie de Boston et son parcours s’arrête déjà. Vandalisé près de Philadelphie, le voyage du robot HitchBot n’ira pas plus loin, comme l’explique l’équipe sur le site d’HichBot :

“L’expérience s’interrompt après deux semaines d’autostop ayant mené HitchBot à Boston, Salem, Gloucester, Marblehead et New-York. Malheureusement, Hitchbot a été vandalisé durant la nuit à Philadelphie. Parfois, de mauvaises choses arrivent à de gentils robots”

hitchbot-robot-autostoppeur

Ceux-ci assurent cependant que la démarche n’est pas achevée et promettent davantage d’informations au cours de la semaine qui arrive : « pour l’instant, nous essayons de tirer les enseignements de cet acte et nous envisagerons plus tard de nouvelles aventures pour étudier les rapports entre les robots et les humains ». L’équipe a indiqué qu’elle ne chercherait pas à savoir qui avait vandalisé HitchBot.

Via

Partager
A propos de l'auteur