Hardware Club lève 25 M€ pour financer les objets connectés

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Société d’investissement organisée autour du financement de startup développant des objets connectés, le Hardware Club annonce son premier fonds institutionnel pour un montant supérieur à 25 millions d’euros.
Le fonds se focalisera plus précisément sur quelques thématiques comme la santé connectée, la maison connectée, le bâtiment intelligent ou les transports de demain, avec pour objectif de créer des champions internationaux d’ici à 2025.
Le Hardware Club a été officiellement lancé à Paris en janvier 2015 avec pour mission de soutenir une nouvelle génération de start-up développant des objets connectés grâce à un modèle d’accompagnement basé sur la collaboration et la création d’effets de réseaux. En moins de deux ans, le club s’est développé pour devenir la première communauté de start-up hardware rassemblant désormais plus de 260 sociétés membres dans 30 pays, sélectionnées parmi plus de 3500 candidatures reçues.

Le Hardware Club a déjà réalisé plus d’une dizaine d’investissements en amorçage dans des start-up françaises et internationales dont :

  • Prynt (polaroïd nouvelle génération et record français sur Kickstarter),
  • Keecker (robot intelligent pour la maison),
  • Aryballe (premier capteur de nez électronique),
  • Lima (cloud personnel)
  • Reach Robotics (robots de jeu basés sur la réalité augmentée).

Le premier fond institutionnel d’Hardware Club a fait l’objet du soutien du fonds FrenchTech Accélération géré par Bpifrance dans le cadre de l’initiative publique FrenchTech et financée par le Programme d’investissements d’Avenir, du Crédit Mutuel Arkéa et d’acteurs internationaux comme le géant de l’électronique Foxconn ou encore de Mistletoe.
Il s’agit là d’une nouvelle étape décisive du parcours entrepris par le Hardware Club pour faciliter et accélérer la croissance de start-up créant des objets intelligents, que les investisseurs traditionnels ont souvent délaissés.
Le Hardware Club réalise des investissements entre la phase d’amorçage au premier tour institutionnel, pour des tickets allant de 150.000 euros à 1,5 million d’euros.

« Notre objectif, à travers ce fonds, est de créer au moins autant de valeur à travers notre accompagnement opérationnel que par l’investissement lui-même », précise Alexis Houssou, co-fondateur et président du Hardware Club.


Depuis ses bureaux de San Francisco, Paris et Tokyo, le Hardware Club s’appuie sur un modèle d’investissement original basé sur la communauté du Hardware Club, chaque start-up devant être sélectionnée dans la communauté et faire ses preuves avant d’être éligible à un potentiel investissement du fonds.
Tous les membres bénéficient d’un accès gratuit à un ensemble de ressources dédiées : des partenariats stratégiques avec des fabricants, des distributeurs et des prestataires de services de premier rang, des événements privés organisés partout dans le monde et une plateforme en ligne permettant aux membres d’entrer en contact avec la communauté qui comprend aujourd’hui plus de 600 entrepreneurs.

Via

 

Partager

Laisser un commentaire