HAPItrack, un tracker d’activité et de bonne humeur

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Depuis un petit moment, les trackers d’activités se sont multipliés dans l’univers des objets connectés. Notons entre autre le Nike+ FuelBand, le Jawbone Up ou encore la gamme de produit Fitbit. Cependant, de nombreux produits continuent d’arriver sur le marché à l’image des bracelets Samsung qui devraient débarquer en même temps que son Galaxy S4. Mais un tracker a fait sensation récemment en proposant de s’attarder sur la bonne humeur de l’utilisateur : voici le HAPItrack de la société HAPILABS. Analysons  tout ça de plus près.

Pour aller plus loin, retrouvez le test complet du Nike+ FuelBand

A lire également, le comparatif du Nike+ FuelBand et du Jawbone Up

HAPItrack, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un petit objet qui va venir se glisser dans votre poche ou se clipser à votre ceinture et qui va enregistrer le moindre de vos mouvements, comme tous les trackers. HAPItrack enregistrera en temps réel le nombre de pas, la distance, le temps d’entrainement et les calories brûlées. Particularité de l’objet, un HAPIbutton à presser lorsque vous ressentez un HAPImoment.

Ce produit sera disponible en 5 couleurs et devrait être équipé d’une batterie capable de tenir environ 14 jours. Concernant le transfert des données, tout se passera par USB, point de Wifi ou Bluetooth. Obligation donc d’utiliser un ordinateur ainsi que le site dédié. A noter que ces informations seront tout de même accessibles depuis une application pour smartphone (à condition d’avoir synchronisé votre appareil depuis un ordinateur au préalable).

HAPItrack dans la vraie vie, ça donne quoi ?

Comme tous les trackers, HAPItrack vous suivra dans toutes vos activités. Cependant, celui-ci s’avère beaucoup plus imposant que la concurrence ! Adoptant le design d’un tamagotchi (mais si ! Rappelez-vous les animaux virtuels tout droit venus du Japon qui avaient fait fureur dans les cours de récrée à la fin des années 90), il semble peu adapté à la pratique du sport. Contrairement aux bracelets qui se font oublier au poignet ou aux mini trackers à placer sur ses chaussures ou à clipper sur ses vêtements, il est question ici d’un objet encombrant qui en rebutera plus d’un.

Concernant les fonctionnalités, on retrouve la même chose qu’avec les autres trackers avec cependant l’ajout d’un bouton à presser lorsque l’on est heureux… Le tout peut-être alors partagé sur les réseaux sociaux à condition de prendre le temps de brancher l’appareil à un ordinateur via USB. Exit donc toutes les nouvelles technologies sans fil, compliquons-nous la vie avec des câbles. En ce qui concerne les données, elles sont analysées et stockées sur le site web et l’application de HAPILABS qui ressemblent à s’y méprendre à des jeux pour enfants.

En conclusion

Un tracker de plus, oui mais un tracker de bonne humeur monsieur ! Cet objet n’a absolument rien de révolutionnaire et semble même loin de la concurrence. Les capteurs pour le « quantified self » sont devenus légions sur le marché et celui-ci n’est qu’un parmi tant d’autres. Aucune information concernant le prix et la date de sortie mais honnêtement, passez votre chemin. Des produits bien plus performants existent sur le marché pour se motiver à faire du sport et tracker son activité. Ce produit n’a rien de nouveau hormis le fait d’adopter un design de jouet d’enfants et d’axer son marketing sur la bonne humeur. Pas sûr que ce soit suffisant pour accrocher le public.

Partager
A propos de l'auteur