TensorFlow : Google libère sa technologie d'Intelligence Artificielle pour le Deep Learning

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Cette semaine, Google annonce qu’il versera au domaine public son système TensorFlow. Disponible sous forme open-source en licence Apache 2.0, celui-ci permettra aux developpeurs de l’utiliser et le modifier gratuitement.

TensorFlow est peu connu du grand public mais est l’un des éléments centraux de l’intelligence artificielle de Google. Celle-ci donne notamment sa capacité d’apprentissage à Google Now, permet à l’application Google Photos de décrypter le contenu de vos clichés afin de les classer par albums, etc.

google-of-things

Face à Siri d’Apple, toutes les innovations en matière d’Intelligence Artificielle apportées par Google l’ont été grâce à TensorFlow. C’est ce code qui est à l’origine de la reconnaissance vocale d’Android, ou des suggestions de réponses automatiques d’Inbox.

Comme Apple (avec Siri) et Microsoft (avec Cortana),qui misent à fond sur le ‘Deep Learning‘ (comme indiqué ce lundi par Satya Nadella), Google a choisi de révolutionner l’intelligence artificielle à l’aide de réseaux de neurones artificiels, capables d’apprendre au fur et à mesure de la réception de données.

C’est notamment pour cela qu’IBM, qui a également son système d’AI ‘Watsona acquis The Weather Company pour $2 milliards afin d’alimenter son système des données météo mondiales.

Selon GoogleTensorFlow permet de construire et d’entraîner ces réseaux de neurones 5 fois plus rapidement que la technologie antérieure (DistBelief), elle est aussi plus intelligente, plus flexible et peut fonctionner aussi bien en datacenters que sur un smartphone ou un objet connecté à la capacité de calcul plus modeste.

intelligence-artificielle-machine-learning

En reversant TensorFlow à l’open-source, Google espère accélérer la recherche globale sur l’intelligence artificielle et s’adjuger à nouveau la part du lion dans ce secteur, comme ce fut le cas lors du reversement d’Android au domaine public.

« Le machine learning n’en est qu’à ses balbutiements. (…) Nous espérons que TensorFlow permettra à la communauté d’échanger des idées plus rapidement et à travers des applications fonctionnelles. »

Dans tous les cas, disposer du code de TensorFlow ne rendra pas l’application de n’importe qui aussi efficace que celles de Google, qui conserve l’atout principal : l’énorme masse de données que nous lui confions en utilisant ses produits !

Google Maps, Gmail, Android, YouTube… alimentent tous le machine-learning de ses systèmes afin de fournir les meilleurs résultats. Aucun programme d’apprentissage ne pourra jamais rivaliser avec ceux-là, à moins qu’on cesse un jour d’utiliser Google pour tout ?

Via – image : shutterstock

Partager

Un commentaire

  1. Pingback: Le deep learning pour tous… grâce à #Google ! | Innovation & mobilité

Laisser un commentaire