Google rassemble ses objets connectés avec Rick Osterloh

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Google vient d’annoncer l’embauche de l’ex-Président de Motorola, la filiale qu’il a vendu à Lenovo en 2014, pour développer une nouvelle approche des objets connectés à l’écosystème Android ?
Selon le magazine américain Re/code, Google a chargé Rick Osterloh, l’ancien président de Motorola –vendu par Google à Lenovo en 2014–, de piloter sa nouvelle division, consacrée aux activités ‘Hardware’ de la firme.
rick-osterloh-Moto-Droid
Ce cadre dirigeant expérimenté aura du pain sur la planche : son nouveau poste dans la Silicon Valley implique :

Nexus-Google-5X-6P-Chromecast-Pixel
Si l’histoire de Google dans le hardware (comme dans les réseaux sociaux) est pavée de bonnes intentions, les sucès sont plus rares : le casque CardBoard et le Chromecast sont les derniers véritables coups d’éclat réalisés par le groupe Alphabet à l’extérieur de sa filiale dédiée aux objets connectés Nest (racheté 3,2 milliards de dollars en 2014).
Depuis le départ de Regina Dugan (ancienne patronne de la division ATAP) vers Facebook pour créer une structure similaire au sein du réseau social, tous les signes montraient que Google préparait une réorganisation de ses activités liées aux objets connectés.
newyorktimes-google-cardboard
Evidemment, la Google Car n’est pas concernée par cette nouvelle division, de même que Boston Robotics, la division robotique qui sera vendue dès que possible par la firme de Mountain View.
google-car-autonomous-vehicle-1
L’importance prise par la réalité virtuelle chez Google et la séparation des activités Chrome OS et Nexus dans la division Android dirigée par Hiroshi Lockheimer, laissaient présager une nouvelle arrivée à ce niveau.
Google/Alphabet se dirige donc vers une gestion unifiée de tous les projets matériels du groupe. Rick Osterloh amènera pour cela sa solide connaissance des contraintes d’une chaîne de distribution.

Via

Partager
A propos de l'auteur

2 commentaires

  1. Pingback: Google rassemble ses objets connectés av...

  2. Pingback: Google rassemble ses objets connectés av...