Google et la NASA misent sur l'ordinateur quantique D-Wave

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Google et la NASA, l’agence spatiale américaine, investissent dans l’ordinateur quantique D-Wave et utiliseront ses capacités pour résoudre des problèmes complexes.

Le moteur de recherche et l’agence spatiale américaine misent beaucoup sur les possibilités de l’ordinateur quantique développé par D-Wave. Révolutionnaire mais au prix exhorbitant : environ 15 millions de dollars pièce.

super-computer

Il peut réaliser des calculs qui dépassent l’entendement (2 puissance 1000 opérations, par seconde) et ainsi résoudre des problèmes extrêmement complexes. Pour fonctionner, il nécessite cependant d’être maintenu à une température de -273°C

En collaboration avec l’Universities Space Research Association proche de la NASA, Google s’associe donc avec le fabricant D-Wave pour obtenir le droit d’accéder à son nouveau processeur quantique et obtenir en avant-première les prochains processeurs développés par l’entreprise.

smart-city-paris

En plus de ce partenariat, Google a aussi constitué une équipe de chercheurs dédiée aux ordinateurs quantiques et à leurs possibilités, baptisée Quantum Intelligence. Celle-ci aborde le sujet avec une autre approche que celle de D-Wave. Là où l’entreprise canadienne aligne jusqu’à 1.000 qubits avec parfois marge d’erreur significative, Quantum Intelligence vise un nombre plus limité de qubits mais une plus grande précision.

En étudiant les 2 méthodes, Google aura de toutes façons une longueur d’avance dans le domaine d’ici peu de temps…

Via – image : shutterstock

Partager
A propos de l'auteur