Google rachète Moodstocks, spécialiste de la reconnaissance d'objets

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Google annonce le rachat de Moodstocks, startup française spécialisée dans l’intelligence artificielle (AI) et les algorithmes de reconnaissance visuelle d’objets sur smartphones et tablettes.
Le géant américain Google a annoncé, mercredi, le rachat de la start-up française Moodstocks, spécialiste de la reconnaissance d’images et de l’intelligence artificielle. C’est la troisième société française acquise par
Dans un billet de blog consacré à cette nouvelle acquisition (dont le montant n’a pas été révélé) Vincent Simonet, responsable du centre de recherche et développement de Google à Paris, vante les qualités de la technologie de reconnaissance d’objets sur mobiles développée par Moodstocks.
Google-2

Google mise sur l’intelligence artificielle

Actuellement, Google multiplie ses efforts dans le domaine du Machine Learning afin de mettre au point des algorithmes intelligents, capables d’apprendre par eux-mêmes et d’être progressivement de plus en plus pertinents dans leurs résultats.
google-car-autonomous-vehicle-1
C’est ainsi que l’algorithme AlphaGo de Google a récemment battu un champion humain au jeu de Go, réputé comme l’un des défis les plus difficile pour une machine, en raison de la complexité des probabilités qu’il propose.
Mais Google utilise aussi et surtout l’intelligence artificielle de manière bien plus pragmatique. C’est notamment le cas de ses filtres anti-spam ou de son outil de traduction automatique et aussi des logiciels embarqués à bord de la Google Car.
C’est aussi un dérivé de ces logiciels intelligents qui fourni la vision artificielle implémentée au sein de l’outil Google Photos.

Moodstocks rejoint Google France

Pour optimiser encore un peu plus sa technologie, Google France a choisi de faire l’acquisition de la société Moodstocks, à priori surtout pour s’attacher les services de son équipe d’ingénieurs expérimentés :

« Moodstocks est une équipe d’ingénieurs et chercheurs basée à Paris, qui développe de nouveaux algorithmes de reconnaissance visuelle et de machine learning, ainsi qu’une technologie de reconnaissance d’images et d’objets sur appareils mobiles. »

Les équipes de Moodstocks intégreront le centre parisien de R&D de Google pour aider à améliorer la recherche en “machine learning” de la firme de Mountain View.
Paris s’impose un peu plus comme une place forte dans ce domaine, après que Facebook a ouvert à Paris son premier centre de recherche hors des États-Unis dédié à cette discipline (sous l’autorité de Yann LeCunn, responsable du programme de recherche sur l’AI pour Facebook).

Partager
A propos de l'auteur