Google Glasses, les lunettes connectées du futur

Pinterest LinkedIn Tumblr +

google-glasses-girlDe nos jours, l’homme est partagé entre la vie réelle et la vie virtuelle. Exemple concret : lors de la recherche d’un itinéraire, l’utilisateur va devoir avoir un œil sur son smartphone et sur la rue pour être sûr de ne pas se perdre mais également pour ne pas rentrer dans quelqu’un. Pourquoi ne pas amener la puissance de nos smartphones devant nos yeux ? C’est là qu’interviennent les Google Glasses, une paire de lunettes connectées fabriquées par Google. Seulement vendues aux développeurs pour 1,500$, ces lunettes devraient être disponibles pour tous en 2014.

Google Glasses, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une paire de lunettes sans verre dont la branche droite est équipée d’une sorte de petit boitier où repose toute l’intelligence du système. Ces lunettes sont reliées à un smartphone (pas de connexion 3G ou 4G mais une connexion Bluetooth) devenant ainsi un deuxième écran à votre smartphone. Le système repose sur de la réalité augmentée, aussi appelée affichage tête haute dans l’industrie automobile, soit le fait d’amener les informations devant l’œil en superposition de la réalité (comme par exemple la vitesse sur le pare-brise dans certains véhicules). Pour faire simple, il ne s’agira ni plus ni moins que d’un accessoire relié à votre smartphone comme c’est le cas des smartwatches qui font tant de bruit ces derniers temps.

google-glasses-face

Qu’est-il possible de faire avec ?

L’objectif de Google est de déplacer des fonctions primaires de votre smartphone devant votre œil. Par exemple, il sera possible de prendre des photos, de filmer des vidéos, d’obtenir des informations sur un lieu ou encore de suivre un itinéraire sans jamais toucher à son smartphone ou aux lunettes car celles-ci seront entièrement contrôlables à la voix. De plus, de nombreux usages devraient faire leur apparition dans le futur grâce à une plateforme dédiée aux développeurs sur laquelle ils pourront proposer de nouvelles applications. De là à imaginer un système reconnaissant les visages et cherchant des informations sur ceux-ci sur le net, il n’y a qu’un pas. Espérons que le concept ne dérive pas.

Un concept qui fait rêver, mais…

Voir apparaitre de manière claire un itinéraire ou prendre une photo simplement en le demandant à ses lunettes, cela laisse rêveur. Cependant, y-t-a un réel besoin ? Probablement. La question importante est surtout de savoir si ce système sera adaptable sur tous les types de lunettes. Car s’il faut chausser les Google Glasses en plus des lunettes de vue, cela va devenir problématique. De plus, elles seront contrôlées à la voix. Sommes-nous prêt à parler à des lunettes en public ? Par exemple, je n’ai jamais vu personne utiliser Siri en public… Autre interrogation, si ces lunettes utilisent internet en permanence, elles seront inutilisables à l’étranger sauf si vous souhaitez dépenser des centaines d’euros en roaming. Et le dernier point noir est tout simplement le prix : à 1,500$, cela reste un gadget de riche.

En conclusion

Au final, les Google Glasses promettent un nouveau monde, un monde entièrement connecté pour toujours plus d’interactions. Mais il est très facile de voir le côté pervers du système (on parle à des lunettes plutôt qu’à des êtres humains). La série Black Mirror évoque notamment ce problème dans l’épisode 3 de la saison 1. A noter que ces lunettes ne sont pas une première car les pilotes d’hélicoptères ou d’avions de chasse ont des systèmes similaires sur leur casque. Mais Google sera le premier à lancer une commercialisation grand public. Alors, révolution annoncée ou simple gadget de plus dans la famille des vêtements connectés ? Réponse en 2014.

google-glasses

Partager
A propos de l'auteur