Google nomme Tony Fadell, fondateur de Nest, en charge des Google Glass !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

C’est la surprise du jour : Google a nommé Tony Fadell, fondateur de Nest (rachetée 3,2 milliards en janvier 2014) à la tête du programme de développement Google Glass, qui sort de la division Google X au passage.

 Après les nombreuses rumeurs d’échec du programme Google Glass, le géant de la recherche se devait d’envoyer un signal fort. En sortant ses lunettes connectées de la division expérimentale Google X (qui a aussi lancé des lentilles connectés, désormais confiées à Novartis) c’est bien cela qu’il compte faire. En confiant les commandes de Google Glass à Tony Fadell, ex-Apple et fondateur de Nest, le thermostat connecté racheté en 2014, Google compte remettre l’église au milieu du village.

Google-Glass-blippar

Les lunettes quittent Google X :

Un temps l’objet connecté le plus en vogue de l’internet des objets, les lunettes connectées ont connues un important désamour à la fin de l’année 2014. En cause, la décision de Google de fermer les boutiques vendant ces lunettes, mais aussi le scepticisme ambiant concernant la capacité des lunettes connectées à devenir un produit pour le grand-public. Les initiatives de groupes comme la SNCF ou la récente levée de fond de Augmetix pour sa plateforme médicale utilisant les lunettes connectées tendent à prouver que les Google Glass ont bien plus d’avenir dans le monde du BtoB.

Pour cela, Google a tranché : les lunettes connectées doivent quitter Google X, la division expérimentale en charge des projets long-termistes du géant internet. Tant pour se rapprocher de la commercialisation du produit que pour rassurer la communauté de développeurs qui travaille sur la prochaine version de Google Glass, il fallait montrer du changement. C’est Tony Fadell qui devra l’incarner. Pour lui c’est le premier signe d’une progression de son champ de compétences au sein de Google, et un défi de taille.

tony-fadell-nest-google-glass

Conséquence directe, le programme Google Glass Explorer qui accompagnait tous les prototypes vendus jusqu’ici fermera prochainement son site après 2 années de bons et loyaux services, sans qu’on sache à quoi ressemblera la prochaine itération des lunettes connectées. Cependant, et selon Google, le programme Glass At Work continuera comme auparavant. Au moins pour un temps.

Nouvelle mission pour Tony Fadell :

Chez Google et parmi les analystes, il s’est toujours murmuré que Google comptait faire un meilleur usage de Tony Fadell que de le cantonner à la gestion du programme Works With Nest, la fer de lance de la stratégie de Google dans le monde du Smart Home. En effet, Fadell dispose d’une grande expérience dans le lancement d’objets connectés. Il était notamment en charge de l’iPod et de l’iPhone chez Apple à l’époque de leurs lancements. C’est de nature à rassurer sur un CV. Confier à Fadell le redressement des Google Glass est donc un challenge difficile mais extrêmement intéressant.

A titre personnel, c’est aussi le symbole de son soutien aux activités de Google. On dit Tony Fadell très proche de Larry Page mais aussi de Sergey Brin, cofondateurs de Google –ce dernier qui oublia malencontreusement de porter ses Glass en public un beau jour– et il ne fait désormais plus aucun doute que l’acquisition de Nest par Google (qui l’a rendue milliardaire) n’est pas la fin de son aventure à Mountain View.

Via

Partager
A propos de l'auteur