A Stanford, on veut traiter l'autisme avec les Google Glass

Pinterest LinkedIn Tumblr +

A San Francisco, des chercheurs de l’Université de Stanford, utilisent les lunettes connectées Google Glass pour aider les enfants autistes à reconnaître et maitriser leurs émotions.
Le projet “Glass Autism” a été lancé par une équipe de chercheurs en médecine de l’Université de Stanford, sur la côte ouest des Etats-Unis.
Il y a quelques mois, le projet est entré dans sa deuxième phase de test, visant à tester le dispositif sur une centaine d’enfants atteints d’autisme.
[fullWidthImage id=”33676″] Ces enfants seront les premiers à tester un logiciel particulier, développé pour les Google Glass par les chercheurs, afin d’apprendre progressivement à interagir avec les personnes de leur entourage, dans le cadre d’un système de gamification.
Le jeu conçu pour ces ‘enfants exceptionnels‘ aide les enfants à identifier les signes émotionnels sur le visage des personnes environnantes. Toutes les actions de l’enfant sont enregistrées par le programme intelligent qui est capable d’améliorer les capacités des enfants autistes, dans la plupart des cas.
Par exemple, le message “Happy !” s’inscrit dans le champs de vision des lunettes connectées lorsque l’enfant les dirige vers une personne qui sourit.
autism-glass-project
Le système permet aussi de détecter l’autisme chez les enfants le plus tôt possible : la détection de la maladie pourrait passer de 4 ans et demi à seulement 2 ans et demi selon les experts.
En France, un des représentant de la FrenchTech s’attaque aussi à ce sujet :
La startup Leka a ainsi développé un petit robot rond permettant d’éveiller les enfants autistes et participer à l’amélioration de leurs capacités motrices et cognitives.

Via – image : shutterstock

Partager
A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Pingback: A Stanford, on veut traiter l'autisme avec les ...