Google rachète Gecko Design, designer d'objets connectés, pour les produits de Google X

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La société californienne Gecko Design, spécialisée dans le design d’objets connectés, vient d’annoncer avoir été rachetée par Google pour un montant non communiqué. Elle rejoindra la division de Google X dédiée aux projets expérimentaux.
Sur le site internet de l’entreprise fondée en 1996 et basée en Californie, on peut lire :

 “Nous sommes très enthousiastes et honorés de rejoindre Google X et de travailler sur toute une série de projets de pointe”

L’équipe fondée par Jacques Gagné rejoindra Google X, la branche du géant internet travaillant sur des projets futuristes comme la Google Car, une voiture autonome, les lunettes de réalité augmentée Google Glass, ou le projet Loon visant à créer un réseau internet mondial à l’aide de montgolfières… D’après le New York Times, les équipes de Google plancheraient sur une centaine de projets, parfois bien éloignés de l’activité actuelle du géant de la recherche en ligne.
On ignore encore les intentions de Gecko Design une fois intégré aux équipes de Google : peut-être travailleront-ils sur un bracelet connecté pour renforcer leur position idéale dans le domaine de la santé connecté avec Google Fit ? apporteront-ils leur expérience dans le relifting annoncé des Google Glass ?
google-x-gecko-designs
Gecko travaille sur un large panel de sujet dont des projets pour une série de médias mais a aussi produit des CD interactifs, mis en place des campagnes publicitaires, conçu des sites internet ou créé des logos pour logiciels. Gecko Design a notamment conçu les courbes du Dell XPS C400, du FitBit Ultra, du Logitech Joystick Freedom 2.4, du portable de l’OLPC, du boitier Sonos Zone Player ou encore de la Slingbox. Gecko Design a également travaillé avec HP sur différents PC, télévisions et écrans plats.

prix non communiqué :

Les modalités financières de l’opération ne sont pas révélées et Google n’a pas souhaité commentercette acquisition. Le groupe a réalisé plusieurs acquisitions du même style au cours des derniers mois qui sont a priori très éloignés de son coeur de métier initial (la recherche et la publicité en ligne). La plus importante de ces acquisitions reste celle de Nest en janvier, un fabricant de thermostats connectés et détecteurs intelligents pour la domotique. Mais le groupe internet a aussi investi dans la robotique, les drones ou l’imagerie par satellites.

source : lapresse.ca

Partager
A propos de l'auteur