Google Fit : le SDK est disponible pour les développeurs

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le SDK Google Fit qui centralise les données de santé mesurées à l’aide de différents objets connectés est disponible pour les développeurs d’applications mobiles.
Lors de la dernière édition de la conférence Google I/O, le géant de la recherche avait annoncé la création de la plateforme Google Fit, une plateforme dédiée à la santé connectée et au sport. Le but de Google Fit est de proposer un SDK commun à toutes les applications de quantified self afin de permettre aux utilisateurs de centraliser leurs données de santé, même si elles ont été mesurées à l’aide de différents capteurs d’activités connectés à leur smartphone sous Android. Aujourd’hui, Google annonce la disponibilité de ce SDK pour les développeurs d’applications mobiles, qui pourront profiter de l’été pour l’intégrer aux logiciels qu’ils développent.
google-fit-thumbnail

Présentation de Google Fit :

Google Fit est SDK utilisant et harmonisant les différents API existantes au sein du monde très hétérogène du quantifier self. Pour rappel, une API est un ensemble normalisé de classes, de méthodes ou de fonctions qui sert de façade par laquelle un logiciel offre des services à d’autres logiciels.» (source Wikipédia).
Google Fit se positionne ainsi comme un concurrent direct de HealthKit, la plateforme équivalente conçue par Apple pour les utilisateurs d’iPhones. Pour Google Fit comme pour HealthKit, de nombreuses marques et fabricants d’objets connectés sont déjà partenaires des deux plateformes dont le but est de centraliser les données de santé. Concernant Google Fit, le service deviendra pleinement accessible au lancement d’Android L, prévu à la fin de l’année 2014. Le «Preview SDK» rendu disponible aujourd’hui compte à l’heure actuelle 3 APIs. D’autres les rejoindront au fur et à mesure du temps.

3 APIs sont disponibles :

Parmi les 3 APIs actuellement disponibles via le SDK de Google Fit, on trouve «Sensor API» qui permet aux développeurs d’applications d’accéder aux données brutes fournies par les capteurs d’activité partenaires de Google Fit. Il sera ainsi possible d’associer une application de course à pieds à un capteur du rythme cardiaque pour suivre l’intensité de l’effort du sportif en temps réel.
La seconde API disponible via Google Fit s’appelle «Recording API» complète Sensor API en permettant aux développeurs de stocker les données mesurées dans le Cloud pour les utiliser à posteriori. A titre d’exemple, Recording API peut stocker les points de passage de votre itinéraire de course à pieds pour en afficher les points GPS sur une carte. Enfin, «History API» est l’API qui permet aux développeurs utilisant le SDK de Google Fit d’accéder aux données des utilisateurs afin de procéder à un import massif des données antérieures d’un même service.
google-fit-review

Utiliser les web-services :

Pour plus d’informations, Google a mis à jour la page officiel de Google Fit Preview, qui vous permet de tester les API ci-dessus à l’aide d’un smartphone Nexus 5 ou d’une tablette Nexus 7. Il reste à Google le soin de mettre au point l’API permettant de créer et se connecter aux web-services. Celle-ci a été promise lors de la Google I/O mais ne fait pas partie des annonces du jour.

source : TNWTechCrunch

Partager
A propos de l'auteur