Google Fit collecte et centralise vos données de santé dans votre smartphone

Pinterest LinkedIn Tumblr +

A l’instar de HealthKit, Google dévoilera à la Google I/O une application baptisée Google Fit et destinée à collecter les données de santé.
Selon e magazine Forbes, Google prévoirait de lancer son service Google Fit dédié à la santé connectée à la fin du mois de juin lors de la conférence Google I/OGoogle Fit est un service qui collecte l’ensemble des données issues des applications sportives ou liées à la santé, exactement comme Health d’Apple pour iOS, et des accords pourraient être noués avec des fabricants d’objets connectés dédiés à la santé pour mesurer, par exemple, le rythme cardiaque.
google-fitness
Du coté d’Apple l’arrivée de HealthKit permet aux développeurs iOS de partager les données de santé enregistrées par le smartphone de l’utilisateur (sous réserve qu’il accepte ce principe dans ses préférences de configuration). Chez Samsung on a aussi présenté récemment SAMI, une plateforme dédiée à la santé connectée.
Le marché de la santé connectée séduit de plus en plus aux Etats-Unis, ou le monde médical est largement confié au secteur privé. En France, ce principe pourrait mettre plus de temps à faire son chemin car les réglementations en vigueur sont beaucoup plus restrictives, notamment vis à vis de la protection des données personnelles collectées en ligne. Les autorités craignent en effet que les données relatives à la santésoient revendues à des sociétés tierces et permettent d’établir des profils d’assurés aboutissant à une médecine «  à deux vitesses ».
Les assureurs pourraient bien être les premiers intéressés par ces données de santé, elles leurs permettraient de moduler leur politique tarifaire selon la santé de leurs assurés. Récemment nous évoquions le cas d’Axa qui offre des bracelets connectés Withings PulseO2 à ses clients en échange du partage des données recueillies sur leur santé. Pour cette expérimentation, les assurés qui effectuent au moins 7 000 pas quotidiens se voient attribuer des chèques cadeaux de 10 à 50€ pour récompenser leur « bonne santé ».

source : FrenchWeb

Partager
A propos de l'auteur