Google ChromeBook Pixel : un PC avec un écran tactile incroyable!

Pinterest LinkedIn Tumblr +

ChromeBook_Pixel
Après des rumeurs répétées au cours des dernières semaine, l’officialisation est intervenue hier aux Etats-Unis : Google commercialisera dès la semaine prochaine outre-Atlantique un PC en aluminium sous Chrome OS doté d’un écran tactile haut-de-gamme de résolution 2560 x 1700 pixels (densité de 239 ppi) laissant loin derrière le MacBook Pro Rétina. Voici les premières images et informations quant à ce nouveau ChromeBook signé Google.
 

Google boulverse les codes et y va seul :

L’appétit de Google est sans limite : le Project Glass est sur le point de sortir officiellement, le tout dernier Android (cantonné jusqu’ici aux introuvables Nexus 4) devrait trouver très bientôt une nouvelle caisse de résonance avec la sortie du Samsung Galaxy S4 le mois prochain.

Lire en complément : Les caractéristiques du Samsung Galaxy S4 dévoilées !

Les ChromeBook jusqu’à présent étaient de petits PC à moins de 300 dollars destiné à votre petit neveu ou à pépé. Leurs parties hardware étaient fabriqués par les partenaires industriels de Google, notamment HP et Samsung. Cette fois-ci, Google renverse les codes en sortant un PC haut de gamme avec un prix encore plus haut de gamme qui le prive presque assurément d’un succès commercial. Mais, aussi bizarre que ça puisse paraitre, l’intention de Google n’est pas de vendre beaucoup d’unités de son ChromeBook Pixel. Explications plus bas.
 

Les spécifications techniques du ChromeBook Pixel de Google :

chromebook-pixel-touch-screen
Le ChromeBook Pixel est un ultraportable dont le poids est de 1,52 kg, et qui boot sur Chrome OS en 7 petits secondes !
Il est équipé d’un processeur double-coeur Intel® Core™ i5 d’1,8 GHz associé à une carte graphique intégrée Intel® HD Graphics 4000 et à 4 Go de RAM. La batterie est annoncée pouvoir supporter 5heures d’usage intensif.
Son écran tactile 13″ affiche donc 2560 x 1700 pixels à une densité de pixels de 239 ppp (points par pouce). Coté connectique, le stricte minimum est là : 1 port mini-display, 2 ports USB 2.0, 1 port micro/casque à gauche et 1 port pour carte SD à droite. Pas d’HDMI ni d’USB 3.0 donc 🙁
Il sera disponible dès la semaine prochaine aux Etats-Unis pour un prix de 1299 $ en version de base, muni de 32 Go de SSD ou 1499 $ avec 64 Go de SSD et une puce 4G/LTE.
Les 2 modèles bénéficieront en plus d’un stockage offert d’ 1 Tera gratuit sur Google Drive pendant 3 ans, soit la durée de vie du produit estimée par Google.
A titre de comparaison, le MacBook Pro Retina dont la résolution est légèrement inférieure (avec une densité de 220 ppp) vaut $1500. La cible est désignée 🙂
chromebook-pixel-tranche-arriere chromebook-pixel-profil

Avec le ChromeBook, Google veut inspirer les constructeurs :

L’épisode Nexus 4 : Souvenez-vous du smartphone Nexus 4 de Google lancé fin Octobre 2012 et construit en partenariat avec LG. Le Nexus 4 possédait des caractéristiques bien supérieures à celles des produits concurrents, et était vendu $300 contre $650 pour un iPhone à l’époque. La rupture de stock fut presque immédiate. Et Google annonça dans la foulée avoir grandement sous-estimé le potentiel de son produit. Pas son genre pourtant. Depuis, aucun stock n’a jamais été réassorti et fort est à parier que ça n’arrivera plus.
Le Nexus 4 comme le ChromeBook sont des produits très haut-de-gamme destinés à “démontrer jusqu’où on peut aller avec la technologie proposée par Google“, de manière à inspirer les constructeurs, à leur fournir une base de travail à copier et à améliorer, pour qu’ils se lancent à leur tour dans l’aventure. Avec le Nexus 4, on a vu ensuite apparaitre un kyrielle de smartphones haut-de-gamme sous Android comme :

  • le Sony Xperia Z : un smartphone étanche !
  • le HTC One : UN smartphone haut de gamme avec écran HD 5 pouces
  • Le futur Samsung Galaxy S4

Le message de Google aux fabricants de PC du monde est donc le suivant : “Avec Chrome OS, il est possible d’écraser Apple sur son propre terrain en proposant des plus beaux écrans, rapide, avec une autonomie et un design sans commune mesure. La preuve avec le ChromeBook Pixel qui s’est vendu comme des petits pains alors qu’il était au même tarif et que nous (Google) n’avions jamais fabriqué un PC auparavant“.
Voici une vidéo (en anglais) d’un unboxing du ChromeBook Pixel :

Partager
A propos de l'auteur