Google Bloks veut apprendre aux enfants à coder

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Google vient de lancer son projet Bloks, une plateforme hardware connecté pour apprendre aux enfants les principes du code.
Au dernier CES, il y avait le kit Lego WeDo 2.0 et Code-a-Pillar chez Fisher Price.
A l’occasion du Mobile World Congress 2016, nous avions aussi pu découvrir le projet de Samsung et BBC pour apprendre à coder avec des cartes programmables.
Et même des projets plus modestes comme le robot Kamibot pour reprogrammer un petit robot. Bref, savoir coder devient de plus en plus clé dans notre société et Google l’a bien compris en lançant son Projet Bloks.

Google lance le Projet Bloks

Pour cela, la société de Mountain View s’est associée avec Paulo Blikstein de l’université de Stanford et Ideo, société spécialisée dans le design.
Les 3 partenaires ont voulu « créer une plate-forme open hardware que les chercheurs, les développeurs et les concepteurs puissent utiliser pour construire des expériences de codage physiques » pour les enfants.
Celui est composé de trois parties. Le Brain board, une carte Rasberry Pi Zero gérant la connectivité et pouvant se connecter en Wifi ou Bluetooth.
[fullWidthImage id= »40038″]

Fonctionnement de Bloks

Les autres éléments sont des Base boards : différents blocs de commandes définissant les instructions à communiquer. Et enfin les Pucks, ces petits palets représentant l’action à executer.
Ceux-ci peuvent avoir différentes formes utiliser différentes matières, mais :

« en l’absence de composants électroniques actifs, ils sont tous bon marché et faciles à construire. Au minimum, tout ce dont vous aurez besoin pour faire un Puck c’est un morceau de papier et de l’encre conductrice ».

Leur assemblage n’est d’ailleurs pas forcément linéaire et il est possible d’agencer les boutons comme bon vous semble.
Chaque base contient un moteur haptique ainsi que des LED afin de fournir un retour à l’utilisateur, mais ils peuvent également commander le haut-parleur présent sur le Brain Board. Bref, chacun peut en créer suivant ses besoins et ses envies.

En les assemblants, les enfants peuvent executer une procédure complète, chaque bloc représentant une action défini. Google juge que cette méthode d’apprentissage plus social et sensorielle est nettement mieux adaptée aux mécanismes de compréhension des enfants.
Comme chaque carte est reprogrammable, il est possible de changer les instructions ou d’en condenser plusieurs dans un seul palet. L’eventail de possibilité reste très large.

Nous sommes au tout debut du programme, mais Google a déjà lancer un test auprès de différentes écoles. Si les résultats sont concluant, la multinational se mettra en marche de l’étendre.

Via

Partager

Un commentaire

  1. Pingback: Google Bloks veut apprendre aux enfants &agrave...

Laisser un commentaire